Economie: et la Guinée obtient son PPTE (officiel)

0
145

WASHINGTON, le 26 septembre 2012 — Le Fonds monétaire international (FMI) et l’Association internationale de développement (IDA*) de la Banque mondiale ont décidé d’appuyer un allégement de la dette équivalant à 2,1 milliards de dollars EU en faveur de la Guinée, ce qui représente une réduction de 66 % du futur service de sa dette extérieure sur une période de 40 ans. Les chiffres correspondent aux estimations d’un allégement effectif de la dette par les services du FMI. 

Les Conseils d’administration des deux institutions Le Conseil d’administration de l’IDA s’est réuni le 25 septembre 2012 et celui du FMI le 26 septembre.  ont déterminé que la Guinée avait accompli des progrès satisfaisants pour réunir les conditions requises pour atteindre le point d’achèvement dans le cadre de l’initiative en faveur des pays pauvres très endettés (Initiative PPTE), stade auquel l’allégement de la dette au titre de cette initiative devient irrévocable et le pays est admis à bénéficier de l’Initiative d’allégement de la dette multilatérale (IADM).  

Ces conditions requises que la Guinée a respectées incluaient, entre autres, la préparation et la mise en œuvre satisfaisante d’un Document de stratégie de réduction de la pauvreté (DSRP), le maintien d’un solide cadre de politique macroéconomique, l’amélioration d’une base de données sur la pauvreté et de la capacité de suivi, la publication de rapports annuels sur les activités de l’Agence nationale de lutte contre la corruption, une progression des taux bruts d’inscription dans l’enseignement primaire ainsi qu’une augmentation des taux d’immunisation des enfants. La Guinée a obtenu une dérogation relative au déclencheur concernant les audits des contrats de passation des marchés publics, car l’objectif d’ensemble visé dans ce déclencheur a été atteint et la mise en œuvre s’est améliorée.

«Pour la Guinée, atteindre le point d’achèvement de l’initiative PPTE est une grande réussite. Cela illustre les progrès majeurs accomplis dans la gestion économique à la suite des premières élections démocratiques en décembre 2010,» a déclaré M. Harry Snoek, Chef de mission du FMI pour la Guinée. «Maintenant que la Guinée a atteint le point d’achèvement, elle sera en mesure d’allouer davantage de ressources à la réduction de la pauvreté et à la croissance économique. Il restera crucial d’assurer une solide gestion macroéconomique après le point d’achèvement afin que le pays puisse tirer le meilleur parti de ses abondantes ressources minières et des autres sources potentielles de croissance» a déclaré M. Snoek.

«L’allégement complet de la dette est une extraordinaire opportunité de développement pour la Guinée car il aidera le pays à atteindre la stabilité économique et à consacrer davantage de ressources à la réduction de la pauvreté,» a déclaré M. Ousmane Diagana, Directeur de la Banque mondiale pour la Guinée. «Nous continuerons à appuyer la Guinée pour l’aider à renforcer la gestion financière, la transparence et la responsabilisation afin que l’allégement de la dette se traduise par des résultats tangibles de développement, tels qu’une amélioration de la santé, de l’éducation, de la préservation de l’environnement et de l’infrastructure en vue d’une croissance soutenable et solidaire,» a ajouté M. Diagana.

Sur le total de la réduction d’environ 2,1 milliards de dollars EU, environ 70 % proviendra de créanciers multilatéraux et le reste de créanciers bilatéraux et commerciaux. L’allégement au titre de l’IADM fourni par l’IDA de la Banque mondiale et le Groupe de la Banque africaine de développement économiserait à la Guinée 964 millions de dollars EU au titre du service de la dette sur 40 ans. Il ne reste aucun prêt éligible à un allégement au titre de l’IADM du FMI.

L’octroi complet d’un allégement de la dette (Initiative PPTE, IADM et assistance bilatérale additionnelle au point d’achèvement) permettra de réduire nettement le fardeau de la dette de la Guinée. Le service annuel de la dette extérieure chutera de 70 % d’une moyenne de 170 millions de dollars EU pour la période 2012-2021 à 49 millions de dollars EU. Pour autant, le FMI et la Banque mondiale considèrent que ces indicateurs seront sensibles aux niveaux d’exportation et aux conditions des nouveaux financements extérieurs, ce qui rend d‘autant plus nécessaires une solide gestion macroéconomique, la poursuite des réformes structurelles et le renforcement de la gestion de la dette.

La Guinée est le 34ème pays à atteindre le point d’achèvement dans le cadre de l’Initiative PPTE. Le point d’achèvement marque la fin du processus de l’initiative qui a débuté en 2000 lorsque les Conseils d’administration du FMI et de l’IDA de la Banque mondiale sont convenus que la Guinée avait réuni les conditions requises pour atteindre le point de décision, stade auquel les pays commencent à recevoir un allégement de la dette sur une base intérimaire.

Communiqué officiel de la Banque Mondiale

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici