Algérie: le crash d’un avion militaire fait plus de 100 morts

0
203

Un avion de transport de troupes de l’armée de l’air algérienne s’est écrasé mardi dans le sud-est du pays, dans la wilaya d’Oum El Bouaghi. Selon plusieurs sources concordantes, il y aurait plus une centaine de victimes, parmi lesquelles des femmes et des enfants de militaires.

Un avion de transport de troupes de l’armée de l’air algérienne s’est écrasé, mardi 11 février, dans le Djebel Fertas, dans la Wilaya d’Oum El Bouaghi (sud-est). Selon plusieurs sources concordantes, le crash de cet Hercule C-130, qui ralliait Tamanrasset (sud) à la ville de Constantine, aurait fait plus de cent victimes. Parmi elles figureraient des femmes et enfants de militaires.

Cité par l’agence officielle APS, le colonel Lahmadi Bouguern, responsable de la communication de la 5ème région militaire, a indiqué que le nombre de victimes du crash n’était « pas encore déterminé ». L’avion transportait 103 personnes : 99 passagers et 4 membres d’équipage. Selon une source locale, un seul survivant aurait été retrouvé puis évacué, dans un état critique, à l’hôpital de Constantine. La même source nous a indiqué que l’appareil avait percuté des habitations au sol, faisant plusieurs morts supplémentaires.

Tempête de neige

Les très mauvaises conditions météologiques – tempête de neige, rafales de vent, brouillard – seraient à l’origine de l’accident. D’après une source proche des secours, l’appareil s’est écrasé dans un « endroit enclavé », vers lequel convergaient des hélicoptères et des camions militaires pour mener les opérations de recherche et de sauvetage.

Il s’agit du plus important crash aérien depuis une dizaine d’années en Algérie. Le dernier était survenu le 6 mars 2003, lorsqu’un appareil d’Air Algérie s’était écrasé près de Tamanrasset, causant la mort de 102 passagers.

Jeuneafrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici