Coup d’Etat en Guinée : le service de renseignement français dément tout…

0
172

Dans un courrier jugé  » inhabituel » par nos confrères de Mediapart, le service de renseignement français, la DGSE, a apporté un démenti cinglant au satirique Le Canard Enchainé qui dévoilait un coup d’Etat en Guinée il y a quelques mois.

Le service français de renseignements a démenti être à l’origine d’une note qu’avait dévoilée le Canard enchaîné. Ce document prédisait un coup d’État, qui n’a jamais eu lieu, en Guinée. L’affaire souligne la tension régnant autour des mines guinéennes.

Non, la DGSE n’a jamais alerté sur les risques d’un possible coup d’État en Guinée, quelques jours avant les élections législatives de septembre 2013, comme l’a assuré à l’époque le Canard enchaîné. C’est du moins la réponse apportée, dans un courrier très inhabituel, par le service de renseignements français à l’avocat de Beny Steinmetz, diamantaire et homme d’affaires franco-israélien fortement impliqué dans le business minier de ce pays très pauvre de l’Afrique de l’Ouest.

Mediapart a raconté en détail comment Steinmetz se battait comme un diable pour conserver les droits d’exploitation de la mine de Simandou, considérée comme la plus importante réserve de fer du monde.

Mediapart

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici