Electricité : la Guinée va  » proroger » de 6 mois son contrat avec Aggreko ( Actualisé)

0
138

La Guinée va  » proroger » pour un délai supplémentaire de 6 mois son contrat de fourniture temporaire d’une production d’électricité de 50 MW avec la compagnie Aggreko, a appris GuinéeTime de source officielle.

C’est le ministre d’Etat à l’Economie et aux Finances, Mohamed Diarre, qui a officiellement levé un coin de voile sur cette décision du gouvernement guinéen à  » proroger » de 6 mois supplémentaire le dit contrat. Le premier contrat de 6 mois, d’une valeur estimée à près de 10 millions usd, arrive à terme à la fin du mois de fevrier 2014.

Durant ce délai supplémentaire, le ministre espère que les travaux déclenchés pour la mise en état des centrales de 50 MW de Tombo 3 et 5 seront achevés.

 » Nous allons proroger  ce contrat de 6 mois pour qu’on ait des capacités substitutrices des 50 MW. Dans 5 mois, nous pensons compenser les capacités offertes par la centrale de la compagnie Aggreko » affirme M. DiARE.

Il y a six mois, face aux mouvements de contestation des Conakryka parla suite de délestages en courant électrique, le gouvernement du Pr Alpha Condé a conclu un contrat de fourniture de centrale électrique de 50 MW avec Aggreko, le leader mondial des services d’alimentation électrique temporaire et de régulation de la température.

Le contrat devait  » renforcer la production d’énergie électrique en Guinée et permettre de faire le lien entre ses besoins immédiats et la remise à niveau des infrastructures électriques par la société Electricité de Guinée ( EDG).

 « Nous sommes ravis de contribuer aux côtés de EDG, à l’amélioration du service public de fourniture d’électricité à Conakry, dans le cadre de cet important projet. En effet, La solution Aggreko, rapidement mobilisable, fiable et stable permettra d’assurer la fourniture d’électricité » arguementait, à la signature du contrat, Christophe Jacquin, Directeur Général Aggreko Afrique du Nord et Afrique de l’Ouest.

« L’expérience Aggreko en Afrique est pour nous l’assurance d’un service de qualité» avait déclaré Nava Touré, directeur général Électricité de Guinée.

Vu les résultats du terrain, il est important de signaler que les résultats ne sont pas à la hauteur des attentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici