Emeute contre l’obscurité: le calme revenu…

0
167

Pendant toute la matinée, la circulation est restée bloquée et les commerces fermés. Sur la chaussée, les véhicules et autres engins roulants ont laissé place aux cailloux et pneus en flamme. Le ciel est resté noir de fumée pendant de longues heures.

Les forces de l’ordre ont fait usage des gaz lacrymogènes mais en vain. Cela n’aura pas dissipé la colère des milliers jeunes prêts à en découdre avec des agents de maintien d’ordre peu nombreux.

 Dans la foulée, plusieurs cas de blessés ont été enregistrés à la fois dans les rang des agents et des manifestants. La route nationale numéro 1 est restée impraticable. Dans la panique sur l’axe Tombolia-Dabompa, une voiture 4X4 a percuté mortellement un jeune. Selon les témoignages, la victime s’appelait Maurice et faisait partie des manifestants.

Des dégâts matériels, il y en a eu encore en ce mardi avec notamment le Commissariat central de Dabompa saccagé par les manifestants.

 Au moment au mettions cet article en ligne, le calme est revenu sur les lieux grâce à l’arrivée du gouverneur de la ville de Conakry Sekou Resco Camara. Il était venu dire le langage de l’apaisement aux manifestants.

Faberto

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici