Lansanaya : un civil et un gendarme tués lors des manifestations contre l’obscurité

0
155

Deux personnes ont été tuées et au moins 33 autres légèrement blessées lors d’émeutes mardi à Conakry, provoquées par des habitants en colère contre l’absence d’électricité dans une partie de la capitale guinéenne et de ses banlieues, ont indiqué une source policière et des témoins.

   
Le premier mort est un civil tué « dans un accident de la circulation », selon la police – une version contestée par ses proches – le second un jeune gendarme tué par une pierre lancée par un manifestant.

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici