Décaissement-10eme FED :  » des réformes » pour ne pas  » décaisser dans le vide »

0
179

Philippe Van Damme, Représentant Résident de l’Union Européenne en Guinée s’est prêté vendredi aux questions de Guineetime. Lisez ces extrairas relatifs aux  » réformes institutionnelles  » à engager par le gouvernement guinéen dans le cadre du décaissement du 10eme FED estimé à 140 millions d’euros.  » Pas des conditions politiques » liées aux élections à-t-il insisté.

 

 » Ce ne sont pas des conditions mais des mesures d’accompagnement. Ce que nous faisons, c’est un appui au programme des réformes de l’Etat. Nous ne sommes pas là pour décaisser dans le vide mais pour appuyer le gouvernement dans son programme. Vous savez qu’il y a un document de Stratégie de réduction de la pauvreté qui identifie les secteurs de priorités de l’Etat et des actions prioritaires. Il y a également des stratégies sectorielles de réformes avec des actions en priorité. Nous nous inscrivons dans ces priorités. Chaque appui sectoriel implique un certain nombre de réformes pour justement remédier aux faiblesses du passé. Ceci s’inscrit dans la réforme de l’Etat et la modernisation de l’Administration. Tous nos programmes ont un volet institutionnel important et des volets d’équipement et d’infrastructure. 

Prenons un exemple du secteur de la Santé. Nous proposons des réformes institutionnelles. Nous allons travailler dans la région forestière. On peut construire des centres de santé mais ceci ne peut être fait sans avoir des médecins, des infirmiers, des réserves de médicaments. Un bâtiment en somme ne peut résoudre les problèmes de santé ! C’est toute la chaîne, la pyramide de santé qui doit être réformée : un personnel rémunéré sur le terrain avec des incitatifs pour faire du bon travail qui soit suivi par la communauté villageoise.

 » Réformes et Agenda politique « 

Y a t-il un lien entre le portefeuille d’activités de coopération qui doit être mis en œuvre et l’Agenda politique ? La réponse est non ! On a dit clairement dans le passe que le 10eme FED est conditionné par la tenue effective des élections législatives, libres et satisfaisantes. Il n’y a plus de conditions politiques au sens lié aux élections. Ce sont des réformes…Chaque secteur dans lequel  nous travaillons, il y a une administration défaillante qui doit être remise à niveau ou prendre un certain nombre de mesures.

A la Justice, on ne peut pas faire de réformes s’il n’y a pas un Conseil supérieur de la Magistrature qui supervise le code de déontologie, le comportement des magistrats…Il y a toute une série de mesures. Dans les finances publiques, tout appui implique la sécurisation des chaînes de dépenses, de recettes, la révision des procédures de la douane…

Dans tous les domaines d’intervention, bien sur, le défi est de renforcer les capacités d’administration afin de rendre les services à la population. « 

Extraits choisis par AT  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici