Ministre Diaby :  » ‘’ Je me suis rendu en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso et au Sénégal »

0
197

Dans le souci de s’enquérir des réalités relatives aux Droits de l’Homme et des libertés publiques dans les pays de la sous-région ouest-africaine, le ministre des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques, Kalifa Gassama Diaby accompagné de certains cadres techniques de son département était récemment en visite de travail dans trois pays de l’Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Sénégal).

Selon le ministre Diaby, cette tournée avait pour but essentiel de rencontrer ses homologues ministres des Droits de l’Homme et les responsables des structures de défense des droits humains en vue d’échanger sur les principaux problèmes qui assaillent les Droits de l’Homme dans le monde en général et dans la sous-région ouest-africaine en particulier.

‘’ Je me suis rendu en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso et au Sénégal. La problématique globale des Droits de l’Homme a été au centre de toutes les discussions que j’ai eu avec mes interlocuteurs ‘’, précise t-il.

Poursuivant, il précise que le plan d’action annuel de son département a été également dévoilé à ses hôtes en vue de permettre à ceux-ci d’apporter leur appréciation pour que toutes les fausses notes soient évitées lors de son exécution. Aussi, dira le ministre, les échanges d’expériences dans le futur sont en vue entre la Guinée à travers son ministère des Droits de l’Homme et d’autres pays africains qui font des questions des Droits de l’Homme l’une de leurs préoccupations majeures.

‘’ Dans la capitale ivoirienne, à part des entretiens avec le ministre en charge des Droits de l’Homme, j’ai été reçu par la commission ivoirienne du dialogue, vérité et réconciliation. A ce niveau le président de cette structure, M. Charles Konan Banny nous a donné quelques explications sur le fonctionnement de sa structure. Au Burkina Faso, après mon entretien avec Mme le ministre des Droits de l’Homme, j’ai été informé sur beaucoup de choses notamment sur l’organisation de la semaine de citoyenneté dans ce pays. Au Sénégal, je me suis entretenu avec le ministre de la Justice qui s’occupe aussi des Droits de l’Homme. La situation de nos compatriotes emprisonnés dans ce pays a été discutée. Les organisations de défense des droits de l’Homme basée à Dakar comme la Rencontre Africaine de Défense des Droits de l’Homme et la Fédération Internationale des Journalistes ne sont pas restées en marge de ma visite. J’ai discuté avec toutes les structures et j’avoue que les échanges ont été fructueux et très riches. Nous avons également visité l’institut de paix et de des droits de l’Homme de Dakar ‘’, ajoute le ministre Diaby.

Parlant des projets en cours d’élaboration au niveau de son département, le ministre annonce la création d’une police des Droits de l’Homme. Il s’agira à ce niveau, dira t-il, de mettre à la disposition du ministère des Droits de l’Homme une équipe qui pourrait être composée de gendarmes et de policiers pour travailler étroitement sur toutes les questions de droit de l’Homme en Guinée.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici