Le Roi shérifien en Guinée : le film de la première journée

0
172

Les citoyens de la capitale guinéenne, Conakry, ont réservé un accueil des plus chaleureux à Son Altesse royale Mohammed VI et à sa délégation ce lundi 3 mars. Toute la journée d’ailleurs, les Guinéens ont démontré leur capacité de mobilisation et ce, de Kaloum en haute banlieue. Accueil royal, dit-on.

La réception organisée par Conakry est à la hauteur du rang du souverain marocain, le Roi Mohammed VI, qui effectue son premier séjour en Guinée.

La mobilisation des Conakrykas débute à Kaloum, centre d’affaires, dans la matinée de ce lundi 3 mars om beaucoup convergent vers l’aéroport international de Conakry-Gbessia.

Vers 12 heures, des embouteillages sont constatés à la sortie de la presqu’ile de Kaloum. Sur l’Autoroute Fidel Castro, au niveau de chaque rond point, des groupes de collégiens et lycéens, de femmes, de jeunes, sont massés, chantant et dansant aux rythmes du pays. Quelques fois aux titres de campagne du parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel.

Au grand marché Madina, notre équipe a constaté plusieurs boutiques et magasins fermés. Des étalagistes du marché voisin des femmes,  » Avaria », étaient aussi absents. Au même moment, une liesse populaire était visible sous le pont menant à ce marché.où les vendeuses rivalisaient d’ardeur en chants.

Du pont de Kenien à celui de Gbessia Kondébounyi, passant par Bonfi, les habitants de Conakry étaient massés sur ces ouvrages, drapeaux guinéen et marocain en berne. Nul ne voulait se faire raconter l’évènement !

C’est sur  l’Echangeur de l’Aéroport de Conakry qui a rejeté du monde. La  marée humaine qui s’y était donnée rendez-vous, était aussi composée de personnes du troisième âge, de religieux, d’élèves, de femmes etc…

Haute sécurité !

Le dispositif sécuritaire était de grande envergure ! A tous les rond points de la capitale, camionnettes de la police et de la gendarmerie nationale se côtoient. L’Autoroute Fidel Castro, l’axe qui mène à l’Aéroport de Conakry, était quasi surveillé et les agents des forces de l’ordre ont veillé….

L’accès à l’aérogare nationale, très filtré. Gendarmes, policiers et désormais la garde présidentielle, des bérets rouges, contrôlaient systématiquement tout arrivant, porteur de badge officiel. Des prises de bec étaient visibles entre journalistes et agents des forces de l’ordre…Une situation qui aura été vite évité par le directeur du bureau de la presse de la présidence de la République.

Arrivée du Roi Mohammed VI

A 17 h 8 mn, alors que les corps constitués avaient déjà pris place sur le tarmac de l’aérogare, un boeing 747 de la Royal Air Maroc se signale. Quelques minutes après les manœuvres d’atterrissage, les membres de la délégation royale descendent par la porte arrière de l’avion. Puis, c’est le tour du  Roi Mohammed VI, en tenue traditionnelle de son pays. A sa descente d’avion, l’attendait déjà le président guinéen, Pr Alpha Condé.

Les deux dirigeants se font  des accolades. Puis vient la phase des hymnes nationaux des deux pays.
Côte à côte, ces deux hommes ont salué les ministres, diplomates, députés et autres personnalités.

Avant d’accéder au salon d’honneur, le Roi Mohammed VI est revenu sur ses pas, histoire d’accorder quelques poignées de mains aux ressortissants marocains vivant en Guinée. Toute chose qui a fait déjouer les dispositifs sécuritaires pour quelques minutes.

Signature de plusieurs accords et conventions

Au Palais des Nations de Conakry, Guinéens et Marocains ont procédé à la signature de près 21 accords bilatéraux dans la soirée. Ces accords et conventions, concernent plusieurs secteurs dont les Transports, l’Agriculture, l’Enseignement professionnel, le Tourisme, la marine marchande, l’Eau, l’Energie etc…

Dans son laïus de circonstance, le Président de la République, Pr Alpha Condé a rappelé les liens historiques existant entre Conakry et Rabat.
Le palais des Nations, dit-il, a été bombardé lors de la mutinerie de 1996 et depuis cette infrastructure est à l’abandon.

 » Depuis un an et ce, grâce à la dextérité et au savoir-faire d’une société marocaine, nous avons pu reconstruire ce palais. Et le roi Mohammed VI est la première personnalité à avoir habité ce palais. C’est pourquoi ensemble, nous sommes tombés d’accord de donner le nom du palais à une  éminente personnalité du continent qui a joué un grand rôle dans la libération et l’unité africaine. Je pense que tous les Marocains le savent, c’est le roi Mohammed V »…Acclamations de l’assistance.

Puis le Président guinéen de poursuivre :  » «Votre Majesté, vous êtes chez vous puisque vous êtes dans la maison de votre grand-père.» Premier jour d’une visite royale qui s’annonce historique en Guinée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici