Ebola :  » Les équipes médicales déployées n’ont pas de moyens suffisants » ( Honorable Kondiano)

0
185

Le président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano, juge  » insuffisants »  les moyens mis à la disposition des équipes médicales au Sud de la Guinée pour contrer l’épidémie de la fièvre Ebola qui a causé près de 100 morts depuis janvier dernier en Guinée.

 » On est obligé de reconnaitre les efforts inestimables de nos partenaires au développement pour contenir l’épidémie. Mais force est de reconnaitre aussi que les équipes déployées dans les zones touchées n’ont pas de moyens suffisants leur permettant  de couvrir toutes les poches atteintes par l’épidémie » affirme le président de l’Assemblée, dans son discours d’ouverture de la Session ordinaire de la dite institution.

 » Au nom de l’ensemble de mes collègues, je remercie tout le gouvernement pour les dispositions utiles prises pour freiner la propagation de la maladie » poursuit Honorable Kondiano.

L’épidémie de la fièvre hémorragique Ebola, déclarée dès janvier au sud de la Guinée, dans les préfectures de Guéckedou, Macenta et Kissidougou. Une centaine de décès est notifiée depuis l’apparition de cette épidémie.

A Macenta, vendredi dernier, des citoyens ont accusé par contre ces  » équipes » médicales sur le terrain dont celle de Mèdecins Sans Frontières ( MSF) d’avoir introduit le virus Ebola dans leur localité. Ils ont attaqué du coup des installations du centr de traitement de la localité.

 » Je regrette les récents incidents qui m’ont été rapportés de Macenta et saisis l’occasion pour inviter les populations de toutes les villes atteintes à mieux collaborer avec tous nos partenaires internationaux et nos services de santé qui sont déployés sur le terrain » confie Kondiano.

Le président du parlement guinéen a plaidé pour plus de sensibilisation à l’égard des populations, des agents de santé et des médias ainsi que la mise à disposition de moyens logistiques pour les équipes médicales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici