Des sociétés guinéennes et Sud-africaines parlent business à Conakry

0
167

Un forum économique de  haut niveau, deuxième du genre, a réunit durant deux jours à Conakry des entreprises de la Guinée et celles de l’Afrique du sud sous l’oeil vigilant des autorités de Conakry et de l’Ambassade de  la Nation Arc-en-ciel.

 

Cette deuxième session du forum économique Guinéo-Sud-africain, lancée le  jeudi 24 avril à Conakry, semble aujourd’hui tenir ses promesses. Outre la participation des entreprises de pointe de ces deux Nations dont la relation est vieille de plusieurs décennies, elle a connu l’implication des Autorités.

D’un premier plan, le staff de l’Ambassade d’Afrique du Sud en Guinée, Mme Sibanda Thusi qui a fait feu de tout bois pour la réussite de l’évènement. Elle a magnifié les relations diplomatiques entre ces deux pays. Mais avant, reste sensible à l’accueil jadis réservé à certains héros de l’ANC par la Guinée dont Oliver Thambo, Thabo Mbeki etc…Ce qui fait à ses yeux une  » relation unique ».

Des nations africaines doivent se souder, à l’en croire, pour un développement harmonieux.

 » Guinéens et sud-africains doivent faire des échanges pour relever des défis » croit dur l’ambassadrice d’Afrique du sud. Ce, face à de grandes entreprises de son pays mobilisées pour la seconde fois.

Un instant compris par la partie guinéenne qui a profité présenter le cadre stratégique de l’investissement, le cadre juridique national, le cadre juridique bi et multi national, la régulation, les infrastructures d’affaires, le programme Doing Business, les réformes initiées par le gouvernement, les opportunités d’investissement, les possibilités de partenariat public-privé, les réformes initiées par son département, les indications géographiques etc…

Mme la ministre de l’Industrie, Hadja Fatoumata Binta Diallo, en a même profité pour rappeler la liste des unités  industrielles, potentiels champs d’affaires. Ces industries vont de Conakry à Yomou en passant par le Foutah et la Guinée-Forestière.

Ce forum intervient à la veille des 20 ans de l’Afrique du Sud, un évènement qui vise à partager l’expérience de démocratie de cette Nation avec la République de Guinée et son peuple.

Pour Mme Sibanda Thusi, son paays est entrain de voir dans quelle manière l’Afrique du Sud peut-elle  » apprendre de la Guinée à travers ses 54 ans d’indépendance ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici