Barça: un nouveau contrat à 20 millions mais pas de prolongation pour Messi

0
145

Le FC Barcelone a annoncé vendredi midi qu’il avait trouvé un accord avec Lionel Messi pour un nouveau contrat. Sans en dire plus. Ce que Marca a fait… L’accord ne reposerait pas sur une prolongation de contrat du joueur mais uniquement sur une hausse de son salaire.

 

Attendue depuis plusieurs semaines, la prolongation de contrat du joueur aux 354 buts (en 424 matches) avec le FC Barcelone a été officialisée vendredi midi par les dirigeants du FC Barcelone. Dans un communiqué, il était précisé que « le FC Barcelone est parvenu à un accord pour ajuster les termes du contrat qui lie Lionel Messi à l’équipe première. »

Dans son édition de vendredi, le quotidien espagnol Marca publiait avant même l’officialisation des informations selon lesquelles l’objet du nouveau contrat de Messi ne serait pas une prolongation mais bien uniquement une revalorisation salariale.

Le chiffre : 20 millions d’euros
Dans les prochains jours, le salaire de Lionel Messi, qui avoisine actuellement les 16 millions d’euros nets par an, devrait être réévalué à hauteur de 20 millions d’euros. De fait, l’attaquant argentin deviendra le joueur le mieux payé au monde, devant Wayne Rooney (19 millions). De plus, d’après Marca, la hausse de son revenu serait rétroactive et s’appliquerait donc à la saison en cours, laquelle prend fin samedi pour le FC Barcelone.

2018 et pas 2019
Les dirigeants barcelonais avaient un temps souhaité proposer une prolongation de contrat à leur protégé. Cette dernière aurait alors lié Messi au Barça jusqu’en 2019, soit une année supplémentaire par rapport à l’actuel document. Mais le joueur a pris la décision de rejeter cette clause, et est donc toujours lié au club catalan jusqu’en 2018.

250 millions d’euros pour partir

L’incertitude entourant le nouveau contrat de Messi avait attiré les prétendants ces derniers mois. La Pulga avait notamment été annoncée au PSG, à Manchester City et même à l’Inter Milan. Ces trois clubs ne semblaient alors pas effrayés à l’idée de dépenser les 200 millions d’euros correspondant à la clause libératoire du joueur. Désormais, la clause de départ de l’Argentin sera fixée à 250 millions d’euros. A ce prix-là, il semble peu probable que l’Argentin anime de nouveau la rubrique des transferts l’été prochain.

eurosport

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici