La Guinée  » stabilise les prix du riz », aliment le plus consommé

0
344

La Guinée, après trois campagnes agricoles d’envergure, a réussi à  » stabiliser les prix du riz local et importé » dans les marchés, annonce officiellement la ministre de l’Agriculture, il y a quelques heures à Conakry. LE riz étant une denrée consommée par la grande majorité des populations.

 » Une enquête réalisée par le Programme Alimentaire Mondial a permit de conclure que les efforts de soutien du gouvernement ont permit, en terme d’impact, l’approvisionnement des marchés du pays à 89%. Ceci signifie un équilibre entre l’offre et la demande de riz sur toute l’année et donc une stabilité des prix du riz local ou importé » signale le communiqué officiel du dernier conseil des ministres.

Mieux, lors d’une conférence de presse, la ministre de l’Agriculture, Mme Jacqueline Sulltan, s’est vivement réjouie des résultats des dernières campagnes agricoles.

« On a vu l’augmentation de la production du riz et de maïs…le prix du riz local s’est stabilisé et il n’y a pas de rupture dans l’approvisionnement des marchés. Les périodes de soudures, on en parle de moins en moins » reconnait-elle.

Le sac de 50 kg de riz asiatique se négocie entre 160.000 et 200.000 GNF à Conakry.

La campagne agricole 2014-2015 a été cette semaine à Conakry avec une prévision de culture sur de 2 millions d’hectares de terre. Le gouvernement prévoit injecter dans ce secteur, seulement en cette nouvelle campagne, un budget de 166 milliards GNF.

Les résultats de la dernière campagne, en croire le gouvernement guinéen, sont de l’ordre de 3 430 591 tonnes en 2013 pour les céréales (soit une augmentation de 6% par rapport à 2012) et 1 918 841 tonnes pour le riz (soit une augmentation de 7,2% par rapport à 2012).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici