Guinée-Elections : « L’opposition s’est retirée parcequ’il y a référendum » (Président de la CENI)

0
466

Conakry, Guinée : le président de la Commission nationale électorale indépendante (CENI), Me Amadou Salif Kebe, vient de révéler que les partis politiques de l’opposition se sont retirés du processus électoral à cause du référendum.

« L’opposition politique s’est retirée parcequ’il ya référendum…vous enlevez le référendum, vous verrez toute l’opposition  » politique aux élections legislatives. Ces dites élections sont couplées à celui du référendum.

Le président de la CENI assure dans l’émission « Entretiens avec LG » que « l’état du fichier électoral guinéen garantit la sincérité  » de ces dites élections.

« Même si l’on l’emmenait, martèle Me Kebe, les plus grands statisticiens du monde en la matière, ils.ne trouveront pas un chiffre différent de ce que nous avons ».

Dans cette émission qui est à son 13ème numéro, le président de la CENI y est largement revenu sur le cas de plus de 2 millions d’électeurs jugés « problématiques  » par l’Organisation internationale de la Francophonie.

Ce qualificatif, il le juge « pernicieux  » et avance « il y a une équipe technique qui a fait le travail et une équipe politique qui a fait le communiqué » qui annonce le retrait de l’OIF du processus électoral en Guinée.

Pour lui, il ne s’agit aucunement pour cette organisation d’élaborer un rapport d’audit alors que le type de collaboration avec la CENi est l’assistance technique.

« Je condamne le communiqué de l’OIF…Ils ne se sont pas référés à la Ceni.