Après le vote, le dépouillement démarre mal à la mairie de Kaloum

0
1317

Conakry, Guinée : les opérations de dépouillement débutent très mal à la mairie de Kaloum où les bulletins des 96 bureaux de vote sont déposés, a constaté Guineetime sur place.

Dès après la fermeture des bureaux de vote dans la presqu’île de Kaloum, vers 18 heures et 18 heures 30minutes pour d’autres, les instructions sont données par les responsables de la Commission Électorale Communale Indépendante avec l’aide de l’Unité Spéciale pour la Sécurisation des Élections (USSEL) de transporter d’urgence tout le matériel Électoral pour le dépouillement à la mairie.

Sauf que l’enceinte de ces lieux ne pouvait accueillir tous les membres des 96 bureaux de vote de ladite Commune. Conséquence de cette décision, l’opération se passe actuellement dans une pagaille indescriptible sous l’impuissance même de certains commissaires de la CENI qui étaient venus s’enquérir des réalités du terrain.

Pour l’heure, aucun résultat n’est connu puisse que l’opération se déroule dans une condition extrêmement difficile pour les membres des bureaux qui, pour d’autres, utilisent les torches de leurs téléphones afin de pouvoir lire les chiffres.

Nous y reviendrons…

Moïse Rama Fils, depuis la mairie de Kaloum.