Urgent : le Barreau de Guinée va attaquer la décision désignant Mamadi 3 Kaba commissaire à la CENI

0
953

Conakry, Guinée : Au lendemain de la décision qui nomme le juriste Mamady 3 Kaba à la place de Me Salif Kebe, décédé dans les fonctions de président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le bâtonnier Me Djibril Kouyaté parle de violation de droit dans le processus de désignation.

Dans un entretien accordé ce vendredi 15 Mai à notre rédaction, il annonce que le barreau attaquera cette décision à la cour constitutionnelle les jours prochains.

Certes très déçu par la décision qui fait de Mamady 3 Kaba commissaire à la CENI en remplacement de Me Salifou Kébé décédé, le bâtonnier Djibril Kouyaté dit prendre acte de la publication du décret qui viole le droit du barreau.

« Il appartenait au barreau de choisir le remplaçant de Me Salif Kébé puisqu’il est issu du barreau et vous savez quand un droit est violé, la réaction de celui qui est victime de cette violation a naturellement le droit de saisir les autorités compétentes pour rétablir la victime dans ses droits. C’est ce que le barreau fera » informe t- il.

Lire aussi : CENI : Mamady 3 Kaba, le boulevard grand pour devenir prochain Président

Me Djibril Kouyaté ne s’avoue pas vaincu, il compte attaquer cette décision par toutes les voies légales.

« C’est en saisissant d’abord l’auteur du décret de la procédure gracieuse et aussi la procédure (…) Nous, nous attaquons le décret, il n’est pas dit que quand le décret est attaqué, aussitôt la décision est rendue. Nous allons suivre la procédure. Vers la fin, si nous avons gain de cause, nous ferons exécuter la décision » précise le bâtonnier de l ‘Ordre des avocats.

Pour sa part, le Président du Conseil National des Organisation de la Société Civile avec qui le barreau était à couteaux tirés sur ce dossier, le choix de Mamady 3 Kaba était le meilleur parmi d’autres. Dansa Kourouma estime que le barreau devrait au contraire être fière de cette désignation.

Moise Rama Fils