Massacres du 28 septembre : l’avocat de Toumba fait clin d’oeil au nouveau ministre de la Justice

0
305

Conakry, Guinée : la nomination de Me Mory Doumbouya à la tête de la chancellerie guinéenne est le plus beau cadeau de l’année que le chef de l’Etat ait accordé à la justice guinéenne, a estimé Me Paul Yomba Kourouma.

Pour lui, ce nouveau promu pourra imprimer une nouvelle discipline de travail qui permettra de révolutionner le système judiciaire.

« Il doit d’abord rétablir la justice parce que celle-ci connait une entorse étant reléguée au second plan. Me Mory Doubouya n’a pas de préjugé, il assume son devoir et saura dissiper la discrimination, la ségrégation, la marginalisation dont sont l’objet certains détenus » espère l’avocat de Toumba Diakité.

Son client, particulièrement, est malade et les appels répétés n’ont rien changé.

« Dans l’affaire des massacres du 28 Septembre dans laquelle Toumba Diakité est inculpé. Me Mory aura sur sa table ce dossier, il constatera que son mandat de dépôt n’a pas été renouvelé et que la conséquence à tirer c’est de le mettre en liberté purement et simplement. Me Mory Doumbouya est capable de le faire. A défaut de libérer Toumba, ramènera en prison toutes les personnes inculpées dans cette affaire et qui émergent dans les différentes sphères de l’administration dans l’impunité’ a souhaité l’avocat de l’ancien aide de camp du chef de la junte militaire guinéenne Moussa Dadis Camara.

Moise Rama Fils