Décès d’Alpha’O: Ce que Bantama Sow n’a pas compris

0
392

Conakry, Guinée : Alpha Oumar bah alias ’’Alpha’O’’ est décédé dans son lit à l’hôpital Ignace Deen ce lundi 22 juin 2020 après plusieurs semaines de maladie. Son passage d’abord à l’indigénat, n’est pas bien compris par le ministre en charge de la Culture.

Les proches collaborateurs gardent de L’organisateur du festival International de la Mode guinéenne FIMOG, de très bon souvenir. C’est avec beaucoup de peine que le ministre dde la culture a assisté à la mort d’une personnalité de la mode guinéenne

« Les mots me manquent pour expliquer sa disparition, ce que nous pouvons c’est de présenter nos condoléances à tous les stylistes de Guinée, à sa génération et sa famille biologique. J’en suis sûr qu’Alpha’o continuera à vivre dans l’esprit de sa génération et dans l’esprit du ministère de la culture. Parce que chaque fois qu’on a organisé de grands événements de mode et autres, il était toujours à l’avant-garde de ces grandes organisations. C’est dommage, on ne peut rien et si on pouvait, on allait empêcher cette mort. Mais l’homme propose et Dieu dispose » regrette le ministre Sow

Dans la foulée; l’officiel du gouvernement a aussitôt déploré le comportement de certains malades qui souvent décèdent à la suite d’un mauvais traitement à l’indigénat avant de trouver refuge dans les CHU trop tard.

« Ce qui est dommage, généralement chez nous, quand nos hommes tombent malades, avant de venir à l’hôpital, ils vont d’abord à l’indigénat. Quand l’indigénat se fatigue, qu’ils viennent à l’hôpital. Tandis que c’est le contraire qui devrait se produire. Vous venez à l’hôpital, si l’hôpital ne réussit pas, qu’on doit aller à l’indigénat. On vient toujours à l’hôpital un peu tard, mais c’est a volonté de Dieu » déplore encore le ministre Sow

ALPHA Oumar Bah ‘’Alpha’O toujours habillé ce ministre et était très proche de lui.

Admis à l’hôpital le 3 juin, c’est ce 22 juin que la maladie a eu raison de lui sans avoir organisé la 6eme Edition de son festival. Il quitte la scène a l’âge de 37 ans laissant derrière lui une veuve. Son enterrement est prévu au cimetière de Hamdallaye à partir de 12 heures. Moise Rama Fils