« La démocratie, c’est l’alternance d’abord » insiste Ismael Condé,vice-maire de Matam

0
685

Conakry, Guinée : La bataille contre un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé, ne se résume guère qu’à l’opposition Républicaine et au FNDC. Une figure importante de la jeunesse du RPG-arc en ciel Ismael Condé, vice maire de la Commune de Matam, continue de désapprouver le projet de troisième mandat du locataire Palais Sékoutouréyah.

Invité ce mercredi 24 juin par nos confrères des « Grandes Gueules », Ismael Condé vice-maire de la Commune de Matam a soutenu l’idée selon laquelle «la démocratie d’abord, c’est alternance » réptète-t-il cette phrase jadis chère à l’opposant Alpha Condé.

« Le Pr Alpha Condé a enormément consenti de sacrifices pendant 40 ans de lutte politique pour la démocratie, et il a toujours fait un parallèle entre la démocratie et alternance. Si toutefois, il n’honore pas ses engagements, il aura trahi ses militants, ainsi nous ne comprenons plus quelle a été la trame de son combat » affirme Condé.

En référence à Nelson Mandela, Ismael Condé voyait particulièrement en Alpha Condé les idéaux de l’ancien sauveur de la démocratie.

« En tant que démocrate, il n’a pas oublié ce qu’il nous a promis lorsqu’il était dans l’opposition, la démocratie qui passe par alternance. Il ne va pas défendre quelque chose et faire son contraire, nous avons voulu donner cette possibilité au Pr Alpha Condé, de montrer sa grandeur. L’idée selon laquelle, il a voulu modifier la constitution parce que la loi l’autorisait et non pour briguer un troisième mandat » se lâche t-il.

Plus loin Ismael Condé dira que si « l’homme aussi a sa parole, le président Alpha Condé a bâti son image sur son intégrité… le cas contraire, ça veut dire qu’il nous a trahi, c’était pas un problème de Guinée, ni problème de démocratie, c’est pas aussi de développement, c’est un problème de pouvoir ».

Le vice maire de Matam, a également souligné qu’il n’est pas le fou du village, le seul à défendre cette ligne car la « majeure partie des militants du RPG souhaiteraient que le Pr Alpha Condé se repose maintenant, en vue d’accorder longue vie au RPG, comme à l’image de l’ANC en Afrique du Sud. »

Ismael Condé en répondant à l’invitation d’El Hadj Cellou Dalein Diallo, a indiqué que ce rendez-vous « était une opportunité d’évoquer la situation sociopolitique du pays. » Le cehf de file l’a encouragé pour son courage face à sa prise de position contre un troisième mandat.

Toutefois, si le Bureau politique national du RPG se cristallise sur sa position à accompagner un éventuel troisième mandat du Pr Alpha Condé, l’aventure d’Ismael Condé avec le parti au pouvoir prendra fin » a martelé le jeune vice maire de Matam.