Résurgence du covid-19 : l’ANSS regrette un relâchement

0
770

Conakry, Guinée : Depuis le 17 juin 2020, le nombre de cas positifs au COVID-19 connaît une flambée en Guinée. Une situation qui inquiète l’agence nationale de sécurité sanitaire.

En conférence de presse ce mercredi à Conakry, les responsables de cette agence ont invité les populations de Conakry et de l’intérieur du pays au respect des gestes barrières.
 Le chargé d’étude du département Surveillance n’est pas passé par mille chemins, Dr Sory Condé explique les causes de cette résurgence.


« Ces derniers temps, on remarque qu’il y a le relâchement de l’observance des mesures barrières, le port des masques n’est plus respecté par certains… c’est devenu des protège menton et non des bavettes, il y en a qui ne portent pas du tout » regrette Dr Sory Condé. L’agent de l’ANSS déplore le comportement de certains corps habillés qui sont censés faire respecter la loi sur le port des masques dans les lieux publics.


«Dans les lieux publics, les bonnes femmes ne portent pas les bavettes et les agents de sécurité qui sont censés faire respecter la loi ne portent pas non plus. Donc, on s’est demandé si eux, ne portent pas, les autres aussi ont le plaisir de ne pas en porter. C’est vraiment contraignant et nous sommes face à une maladie, il faudrait que nous essayions envie de sortir de ce mauvais pas le plutôt que possible » poursuit-il.


Suite à la négligence du respect des mesures barrières, le chargé d’étude au département surveillance parle des foyers de la pandémie dans beaucoup de ménages des communes de Ratoma, Matoto et Coyah.

Pour maitriser l’évolution de la pandémie de COVID-19, les responsables de l’agence nationale de sécurité sanitaire invitent la population guinéenne au respect des gestes barrières.

Oumar Camara pour guineetime.com