Education: la réouverture des classes boudée par des enseignants du privé à Labé

0
185

Labé, Guinée : les classes d’examen de la  région de Labe sont rouvertes depuis ce lundi 29 juin 2020, selon le constat fait par notre correspondante.

Les cours ont repris dans les établissements scolaires publics mais au niveau des privés, les enseignants du privé manquent à l’appel. Ces derniers continuent à revendiquer aux fondateurs  le paiement des trois derniers  mois.

L’inspecteur régional de l’Education de Labe se dit satisfait de cette réouverture et promet d’apporter un coup de main aux écoles privées.

« Aujourd’hui, les élèves ont répondu massivement.Les cours ont repris et les gestes barrières sont respectés. Toutes Les écoles publiques ont effectivement repris et nous sommes en négociation avec les enseignants des écoles privées pour une reprise effective à ce niveau également  » promet Bato Donzo.

  Les mesures sanitaires sont  respectés dans les différentes  écoles que nous avons sillonné , comme nous le confirme le proviseur du lycée yassine Diallo.

« Au niveau du secondaire, au collège,  nous avons deux classes de 10 ème, je peux dire que tous les élèves sont là  et ce sont deux professeurs qui étaient programmés et c’est un qui a répondu présent. Au niveau des terminales, on a une terminale sciences sociales et une science mathématiques là aussi, ce sont deux professeurs qui étaient programmés et les deux sont là et il n’y a pas de problème. Sinon les élèves, quand ils viennent, on les oblige à respecter les gestes barrières, à savoir le port de masques, le lavage des mains. Nous avons installé devant chaque salle de classe un kit de lavage des mains dans lesquels, nous avons mis de l’eau , du savon et du javel mais aussi un thermoflash pour vérifier la température de chacun » confie Elhadj Mamadou Bobo Diallo. 

Contrairement au complexe scolaire privé yassine, les autres établissements privés que notre correspondante a visité, de Saint André en passant par Bhoundhou Ghandal jusqu’à saikou Balde pour ne citer que ceux-ci, il n’y a pas eu cours ce lundi matin sauf au niveau des CM2 dans par endroits.

 Du côté des écoles publiques le constat est le même : les cours au niveau des classes concernées ont repris sans incident et les gestes barrières sont respectées.

Un constat qui réjouit le Directeur des études au collège hoggo mbouro. 

« la réouverture a eu lieu dans des conditions les meilleures à savoir le respect strict des instructions reçues des départements en charge de l’Education. Préalablement, on avait quatre classes de 10 ème qu’on a finalement éclaté en six dont deux élèves par table-banc avec un mètre de distanciation. Nous avons à installer les kits de lavage des mains et les élèves ont répondu massivement avec le port de masques. Au moins les 75 % des élèves qui ont répondu ce matin » affirme Mamadou Aliou Diallo.