Guinée- : le PRR présentera un candidat à la présidentielle 2020

0
820

Conakry, Guinée : le Président du Parti Républicain pour le Renouveau (PRR) invite les partis politiques à reconnaitre la nouvelle constitution avant d’aller aux présidentielles.

Le Parti Républicain pour le Renouveau annonce sa participation à la Présidentielle du 18 Octobre 2020. C’est au cours d’un entretien accordé a une radio de la place que son Président Ansoumane Fofana ‘’Ouzby a fait cette annonce.

« Nous avons créé le PRR pour participer aux élections présidentielles du 18 octobre. C’est un devoir parce que nous avons créé le parti pour participer aux élections et en même temps conquérir le pouvoir. Donc, j’invite les militants et sympathisants de rester mobilisés pour le 18 octobre pour les élections présidentielles. En tout cas, en tant que parti politique, nous allons participer et nous sommes conséquents en tant que républicains, tout ce qui est là comme institutions républicaines, on les respecte, on les suit » affirme Ansoumane Fofana

A la question de savoir si à travers cette déclaration, il a annoncé sa candidature aux présidentielles, Ansoumane Fofana ‘’Ouzby’’ ne passe pas par mille chemins.

«Que ça soit moi ou pas, en tout cas le parti présentera un candidat ou une candidate » tranche t-il. Pour lui, le préalable de toutes les formations politiques de l’opposition désireuses de participer aux présidentielles d’octobre prochain, est tout d’abord la reconnaissance de la nouvelle constitution du 22 mars 2020.

« Je crois que les gens qui pensent participer aux élections alors qu’ils ne reconnaissent pas cette nouvelle constitution doivent être cohérents. Je me pose cette question, sur quelle base vont-ils participer? Ce qui reste clair, la CENI doit organiser les élections et doit être l’arbitre de tout. En même temps, cette cour constitutionnelle qui a validé cette nouvelle constitution du 22 mars, c’est la même cour constitutionnelle aussi qui va valider les élections avec la CENI. Je les invite à rejconnaitre cette nouvelle constitution, avant de participer aux élections présidentielles (…) » pense Ouzby.

 » Aujourd’hui, il n’y a pas assez de partis politiques de l’opposition qui partent aux élections à part le PADES de Dr Ousmane Kaba. Ce qui reste clair, ils (les partis politiques de l’opposition ndlr) vont venir, ils se préparent. Puisque moi je ne veux pas personnaliser le débat et on sait aussi comment ils gagnent leurs cautions pour participer aux élections. En tout cas, ce qui reste clair, ils ont créé leurs partis pour conquérir le pouvoir. Donc, s’ils veulent participer, ils n’ont qu’à reconnaître d’abord la nouvelle constitution. Parce que quelqu’un a dit dans les radios qu’avec ou sans Alpha ils vont participer. Alpha Condé ne devrait même pas être le problème d’un parti politique » conseille Ansoumane Fofana ‘’Ouzby’’ le leader du Parti Républicain pour le Renouveau.