Kankan-Electricité : les chefs religieux ne blâment pas la jeunesse « qui est dans son droit »

0
456

Kankan, Guinée : La recherche de solutions à la crise qui secoue actuellement la commune urbaine de kankan est la chose qui préoccupe le plus les autorités administratives de la préfecture. Après avoir usé en vain la force contre les jeunes qui manifestent  pour l’installation d’un barrage électrique, le préfet de kankan a tenté cette fois ci, d’utiliser les religieux contre ces derniers. 


Rencontré ce vendredi 10 juillet 2020, El hadj Assane CHERIF, Imam de la grande mosquée du quartier Kabada II de kankan, a fait savoir que tous les Imams de la ville étaient invités hier par Amara  lamine SOUMAH préfet de kankan. Et qu’il a demandé à l’ensemble des Imams de s’impliquer d’avantage dans la sensibilisation des jeunes afin qu’ils cessent de manifester. 


Comme pour donner une réponse à la demande du préfet, notre source nous a fait savoir que les Imams l’ont répondu tout court.

« Nous ne pouvons pas dire aux jeunes de ne pas sortir car ils sont entrain de réclamer leur droit. Et d’ailleurs ces jeunes sont entrain de nous soulager. Si vous voulez qu’ils se taisent, donnez leur le barrage qu’ils demandent, c’est tout » a fait savoir Anssane CHERIF.


Visiblement, le préfet de Kankan n’a pas pu se servir de ces hommes de Dieu pour anéantir ces grognards qui se préparent à une nouvelle descente dans les rues. Attendons de voir alors qu’elle sera la nouvelle perspective de sortie de crise des autorités préfectorales qui sont entre le marteau et l’enclume. 

Déjà, au moins trois marches pacifiques sont organisées pour réclamer non pas l’électricité, mais un barrage hydroélectrique. Avec ce presque ralliement des religieux, il n’y aura certainement « pas de dort » à Kankan, pour paraphraser un manifestant.