Kankan: l’imam Nanfo libéré, dans la désolation.

0
276

Kankan, Guinée : Interpellé Samedi dernier sous l’ordre du préfet, l’imam Nanfo Ismaïla DIABY vient d’être mis en liberté ce lundi 13 juillet 2020 à la demande du gouverneur de la région administrative de kankan.

Reproché par la ligue Islamique préfectorale d’avoir faire prier sa famille et tant d’autres de ses disciples en Manikakan, Nanfo Ismaïla DIABY a été libéré ce lundi matin après une longue entrevue entre  les responsables religieux et les autorités de la ville au gouvernorat de kankan.

Avant d’être libéré l’homme a réaffirmé sa position devant le gouverneur Sadou KEITA qui a tenté de le ramener à la raison en vain.

« Je prierai dans ma langue maternelle jusqu’à ma mort. Nul ne pourra me faire changer ma position même vous » a réaffirmé Nanfo Ismaïla DIABY. 


Quelques minutes après l’annonce de sa libération, les citoyens opposés à la prière en Manikakan de Nanfo, se sont attaqués à sa mosquée qu’il avait construite dans sa cours au quartier Bordeaux de kankan, son véhicule et d’autres biens ont été détruits.


A rappeler que cinq disciples de Nanfo ont été arrêtés le même jour pour outrage aux agents de sécurité de l’Etat. Et ont été conduits à la maison centrale de kankan sans aucune investigation au préalable de l’autorité judiciaire. Pour le moment ces derniers croupissent en prison.