Dans l’affaire Nanfo, Dr Kotéban CAMARA et 3 autres en détention

0
388

Kankan, Guinée : Le tradi-praticien en N’ko, Mamoudou Kotéban CAMARA, l’homme qui prétend avoir un remède contre le coronavirus à kankan, est mis aux arrêts à la maison centrale.

Interrogé depuis sa cellule ce jeudi 16 juillet sur la cause réelle et circonstances de son arrestation, l’homme évoque une arrestation arbitraire.


« C’est quand nous avions appris l’interpellation de notre frère Nanfo Ismaïla DIABY que nous sommes allés assiéger la résidence du préfet pour réclamer sa libération sans violence. C’est ainsi que la police est venue nous brutaliser et arrêter quatre autres personnes plus moi-même. Je ne comprends pas pourquoi on nous amène à la maison centrale ici. On nous condamne pour notre appartenance religieuse, c’est dommage » axplique-t-il.


De son côté, le procureur de la République près le tribunal de première instance de kankan Me Ali TOURE a donné les raisons.

« Mamoudou Kotéban CAMARA et quatre autres personnes sont effectivement mis aux arrêts. Ils se trouvent présentement  à la maison centrale de kankan. Ils sont reprochés pour outrage aux agents de l’Etat. Nous sommes entrain de tout mettre en ordre pour organiser le procès le mardi prochain. C’est la loi qui nous autorise de les garder en prison avant le jugement » rassure t-il. 

A précisé que docteur Mamoudou Kotéban CAMARA, président de l’association des guérisseurs N’ko de la Haute Guinée et ses codétenus persistent et signent être pour l’idéologie de Nanfo Ismaïla DIABY, l’homme pour qui ils ont été arrêtés. 

« Même s’ils nous gardent ici pour l’éternité, nous prierons dans notre langue maternelle »  affirment l’homme et ses codétenus.