Dialogue inter-société civile : les conclusions pour une élection apaisée.

0
316

Conakry, Guinée : A l’issue de la rencontre organisée le week-end dernier entre plusieurs plateformes de la société civile guinéenne, des députés et certains religieux du pays initié par la plateforme Nationale du Mouvement Citoyen ‘’Ma Cause’’, une feuille de route du dialogue inter-société civile, a été élaborée a cet effet.

Ce rapport vise à développer un cadre stratégique commune pour l’engagement des organisations de la société civile guinéenne dans le cadre du bon déroulement du processus électoral présidentiel 2020.

Joint ce lundi 20 juillet par Guinéetime.com, Alhassane Camara, coordinateur général est revenu sur les conclusions de ce rapport qui fixe trois (3) priorités.

«La première priorité est l’enjeu de l’élection présidentielle 2020 (Enjeux électoraux, Participation de la société Civile et le profil des candidats). La deuxième priorité est comment la société civile va s’impliquer de manière forte dans le déroulement du processus du début à la fin (révision de la liste électorale, distribution des cartes d’électeurs, l’assainissement du fichier et aussi, faire en sorte que cette élection soit participative et inclusive). La troisième priorité était de savoir comment la société civile puisse bénéficier de l’accompagnement de l’Etat » a mentionné l’initiateur de la rencontre.

Sur ce dernier point, Alhassane Camara ne comprend pas comment est-ce que la presse et les partis politiques bénéficient de cet avantage de l’Etat et non la société civile qui est pourtant le porte-voix des citoyens.

A rappeler que l’objectif de cette rencontre était de dialoguer et de créer un espace permettant de renforcer la cohésion interne entre les organisations de la société et de favoriser l’échange de bonnes pratiques à travers différents instruments et programmes.

Moise Rama Fils