Enrôlement des mineurs : La CENI fait signer une fiche d’engagement

0
285

Conakry, Guinée : Dans la commune de Kaloum, 23 Commissions Administratives d’Etablissement et de Révision de la Liste électorale sont constituées. Deux (2) sur les iles notamment à Kassa et à Fotoba et Vingt et une (21) sur la terre ferme reparties entre les Onze (11) quartiers de ladite commun.

Selon le rapporteur de la Commission Electorale Communale Indépendante, pour cette révision exceptionnelle de la liste électorale en vue des élections du 18 Octobre, toutes les dispositions sont prises pour éviter l’enrôlement des mineurs dans les CAEREL.

« Dans les CAERLe, il ya un engagement que la CENI a envoyé que les membres remplissent en ce qui concerne l’enrôlement des mineurs. Ces membres remplissent une fiche dans laquelle ils s’engagent à ne pas enrôler des mineurs dans le fichier électoral au risque de poursuites judiciaires » révèle Gassim Kaba, responsable de la CECI de Kaloum.

Depuis le lancement de ces opérations ce 20 juillet, tout se passe normalement dans sa circonscription.

« Cette révision exceptionnelle concerne uniquement les personnes qui ont été déclarées problématiques par la CEDEAO. Le deuxième cas, est bien ces personnes qui viennent d’atteindre l’âge de voter (18 ans) et le troisième cas, est ceux là qui se sont déplacés d’un quartier pour un autre » précise t-il.

Dans ces CAEREL, la présidence est assurée par les membres du démembrement, la vice-présidence est assurée par le gouvernorat et le poste de rapporteur est occupé par la commune. Ils sont assistés par les assesseurs venus des deux(2) bords politiques, la mouvance et l’opposition, appuyées par leurs alliées respectifs.

Les règles sanitaires y sont également respectées en cette période de coronavirus car les kits sanitaires sont placés dans chaque CAEREL.

Ces opérations, prendront fin le 3 Aout prochain sur toute l’étendue du territoire national.