Subvention au secteur culturel : Isto Keira demande aux agences de se « ressaisir »

0
417

Conakry, Guinée : le ministère de la culture, des sports, et du patrimoine historique a dans un communiqué publié Mardi 21 juillet 2020, informé les artistes et acteurs culturels qu’ils peuvent retirer au niveau de la DAAF dudit ministère leur subvention.

Une subvention allouée par le gouvernement guinéen pour « soutenir la résilience et le relèvement du secteur de la culture profondément impacté par la pandémie de COVID-19 ». A ce communiqué était jointe une liste des artistes et structures bénéficiaires qui fait couler encre et salive dans le milieu culturel.

Joint au téléphone ce mercredi 22 juillet 2020, par la rédaction de Guineetime.com,  le secrétaire général du département de la culture, des sports et du patrimoine historique a apporté des précisions sur ce dossier

«Je précise d’abord que ces 2 milliards gnf, c’est la première étape d’un processus, deuxièmement ce montant est destiné aux agences qui a avaient été impactées et qui avaient fait des annonces pour leur spectacle à partir de janvier. Vous savez qu’à partir de mars, le président de la République, Pr Alpha Condé, a pris un décret interdisant toutes les manifestations culturelles et sportives donc forcément, ces structures-là ont été impactées. Mais je précise aussi qu’au niveau de ces structures l’une des conditions, c’est d’abord la détention d’une licence d’entrepreneur de spectacle en cours de validité. Deuxièmement, ce sont les associations culturelles qui sont agréées auprès du ministère de la culture. Ce n’est pas un montant qui doit être partagé comme des cacahuètes » explique Fodaba Isto Keira. 

Le secrétaire général du ministère de la culture rassure ce qui n’ont pas été sur la liste de cette première tranche.

«Il y aura plus de structures lorsque la deuxième tranche que nous avons demandée sera adoptée. Cette deuxième tranche va s’élargir même au niveau du sport aussi parce ce n’est pas seulement le département de la culture, c’est le département des sports de la culture et du patrimoine historique » a t-il promis.

Pour ceux qui pensent que des structures comme Tidiane World music, G4LIFE ou encore music100frontière ont été omis dans le cadre alors de la première tranche de cette subvention, Isto Keira répond.

« Tidiane Soumah c’est le doyen des promoteurs en Guinée, nous ne l’avons pas oublié. On a priorisé les différentes premières structures de spectacle. Mais dès que la deuxième tranche de la subvention sera là, il sera sur la et puis musique100frontières aussi. J’en profite pour dire que tout le monde se ressaisisse, nous connaissons tout le monde, l’agence guinéenne de spectacle connaît tout le monde, la direction générale de la culture connaît tout le monde, ça se fera parce que le gouvernement a décider ainsi ».

Oumar Camara