Alpha Condé « a déploré la faiblesse du débit et la lenteur des connexions internet en Guinée »

0
561

Conakry, Guinée : la clameur publique qui s’exprime depuis quelques mois en Guinée a atteint le sommet. C’est le président de la République, Pr Alpha Condé, himself, qui demande des comptes à propos du débit de l’internet dans son pays.

Ce jeudi, en Conseil des ministres, le Chef de l’Etat s’aligne du côté des citoyens connus et anonymes qui désapprouvent la qualité de l’internet en Guinée. Les Guinéens se sont tellement plaints sans que les compagnies Orange Guinée, MTN Guinée et Cellcom Guinée ne daignent faire des efforts pour satisfaire la clientèle qu’elles saignent aux quatre veine.

« Le Chef de l’Etat a déploré la faiblesse du débit et la lenteur des connexions internet en Guinée et instruit le Ministre en charge des Télécommunications de prendre des dispositions pour remédier à ce handicap » lit-on dans le compte-rendu officiel du gouvernement guinéen.

« Le Président de la République a également invité le Ministre en charge des Télécommunications à soumettre un rapport technique et financier complet sur l’installation des 4.357 km de fibre optique en Guinée ainsi que sur les bretelles destinées à raccorder à l’autoroute de l’information, la plupart des agglomérations du pays. Le Chef de l’Etat a instruit aux membres du Conseil de mettre à profit les avantages que procurent désormais les nouvelles technologies pour les inclure systématiquement dans tous leur programmes et projets de développement » poursuit ce compte rendu.

L’Autorité de régulation des postes et télécoms (ARPT), les associations fantômes de défense des droits des consommateurs de Guinée tout comme le ministère du secteur des télécoms sont publiquement mis devant leurs responsabilités.