Tabaski et covid-19 : à Dixinn Centre, l’Imamat prône le respect des mesures barrières

0
564

Conakry, Guinée : A Dixinn, la fête de Tabaski s’est déroulée ce vendredi 31 Juillet dans un climat de prudence qui s’est matérialisé par le respect des mesures barrières vis-à-vis de la maladie de Covid 19.

Deux mois après la célébration de la fête de Ramadan, dont la grande prière a été manquée pour cause de la pandémie Covid 19, cette fois ci, l’occasion a été heureuse pour l’ensemble des fidèles musulmans de Guinée.

Rappelant les vertus de l’Islam, l’Imam Ratib de Dixinn El Hadj Ibrahima Camara a exhorté ses concitoyens « à la crainte l’égard de Dieu », tout en encourageant les Guinéens à faire preuve de solidarité et l’application des lois islamiques».

Dans ce contexte de crise sanitaire, L’imam Ibrahima Camara a toutefois appelé les fidèles « au respect des mesures barrières » en vue d’éviter la propagation de l’épidémie du nouveau coronavirus en Guinée.

« A cause de cette maladie, nos libertés sont rétrécies, les activités sont au ralenti et les mosquées sont fermées » regrette El Hadj Camara.

A quelques mètres de Dixinn Centre2, précisément dans la grande mosquée de Dixinn Mosquée, l’Imam El Hadj Souleymane Diallo était sur la même lancée. Il invite aussi à se plier aux normes édictées par les autorités pour enrayer l’expansion de cette maladie qui défie la science moderne.

Par ailleurs, l’autorité morale de la commune de Dixinn, n’a pas manqué de dénoncer «les pratiques obscènes et malveillantes », provoquant malheureusement la colère de Dieu.

Pour l’Imam El Hadj Ibrahima Camara, cette maladie est le résultat du châtiment divin sur l’humanité, a-t-il prêché. Des conseils et des invocations venus de l’autorité morale communale de Dixinn ont raisonné dans toutes les mosquées y compris les places publiques de la cité.

Amara Touré, depuis la grande prière de Dixinn.