Candidature d’Alpha Condé : Voici ce que pensent quelques citoyens de Conakry

0
326

Conakry-Guinée : Le Président Alpha Condé a déposé le  jeudi 3 Septembre son dossier de candidature au greffe  de la Cour Constitutionnelle afin de briguer un troisième mandat, mais qui sera le premier de la 4ème République. Sauf que dans la cité, cette décision du premier magistrat du pays est diversement appréciée par certains citoyens du Conakry que notre rédaction a interrogé ce samedi 5 septembre 2020.

M. Ismaël Sylla, enseignant, renvoi le sujet a deux niveaux. Il soutient qu’en aucun cas le président doit briquer un troisième mandat vu que la constitution lui en donne deux(2). «  La Constitution dit que nulle ne doit exercer trois mandats consécutifs ou non. Cela signifie qu’Alpha Condé n’a plus le droit de jouer avec la démocratie que la Guinée a germée si chèrement parfois même teintée de sang. Parce que nous avons vu ici que plusieurs Guinéens sont tombés justement pour qu’il ait une véritable démocratie qui sera applicable sur tout le monde. Deuxièmement, avec cette nouvelle constitution qui a donné naissance à la 4ème République, tout le compteur est remis à zéro pour le Président. En effet, cette nouvelle constitution adoptée en avril dernier donne le plein pouvoir à lui (Alpha Condé ndlr) de faire un nouveau mandat. Donc, je ne peux m’y opposé », a souligné sourire aux lèvres l’enseignement.

M. Alpha Camara,  ingénieur bâtiment, quant à lui, a un avis contraire sur le sujet : « Alpha Condé ne doit pas violer la Constitution. Il a fait deux mandats, les Guinéens lui ont fait confiance à deux reprises, il doit s’en aller quel que soit les arguments. Un Président pour te faire respecter de par le monde, tu dois respecter les lois de ton pays. Partir par la grande porte et non par la fenêtre ».

Pour sa part, M. Ousmane Soumah, rencontré sur la route du Niger en partance pour Kaloum pour le quotidien, est remonté contre le Président Alpha Condé. « Dites-moi, depuis qu’il est au pouvoir, qu’est-ce qui a changé ? Il est vrai que je suis bénévole, mais dans les temps, je gagnais bien ma vie, en tout cas mon quotidien. Maintenant même le week-end, je suis obligé de sortir pour pouvoir nourrir ma petite famille. Je pense que la question qu’Alpha Condé continue ne doit pas se poser. Il doit partir parce que son mandat est fini », a-t-il martelé.

Tout près du marché Madina, nous rencontrions Mamoudou Koné, lui par contre estime que le guinéen doit apprendre à respecter les lois. « Si la nouvelle Constitution permet au président de briguer un nouveau mandat où est le problème ? Il faut qu’on apprenne aussi à respecter les lois pour que les choses évoluent chez nous. Ce n’est pas du tout de la dictature. Partout dans le monde, si une République change, les règles changent en même temps. Le Président peut bel et bien faire un nouveau mandat qui sera le premier de cette nouvelle Constitution. Il faut qu’on arrête de dire que c’est un troisième mandat. En Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, ne brigue-t-il pas un troisième mandat là-bas ? », a défendu M. Koné.

Pour l’heure, ils sont seulement sept (7) formations politiques qui ont déposé leurs dossiers de candidature au greffe de la Cour Constitutionnelle. Il s’agit du PADES de Dr Ousmane Kaba, du PACT de Dr Makalé Traoré, du RPG  d’Alpha Condé, de la NGR d’Abé Sylla, du RGD de Me Abdoul Kabélé Camara et de MND de Dr Ousmane Doré.

Moise Rama Fils.