Electorat de la Haute Guinée : Le RRD dénonce la fausseté des chiffres

0
339

Conakry-Guinée : Le candidat du RRD (Rassemblement pour la Renaissance et le Développement) à la présidentielle du 18 octobre, Abdoulaye Kourouma, dénonce avec vigueur les statistiques du fichier électoral présentés par la CENI.

Tout d’abord sur le corps électoral qui est de 5 millions de Guinéens, M. Kourouma n’apprécie pas ce corps électoral. « Ce n’est pas appréciable que le corps électoral soit plus de 50% de la population. Parce que si nous sommes 12 millions de Guinéens et 5 millions d’électeurs, n’est vraiment pas appréciable. On ne peut pas nous dire qu’on a 50% de la population qui sont électeurs ce qui est déjà faux », martèle-t-il

Comme l’UFDG, le RRD ne comprend pas comment est-ce qu’une région administrative comme Kankan peut dépasser celle de la zone spéciale de Conakry ou encore toute la Basse Guinée en terme de densité de la population. Abdoulaye Kourouma demande à la CENI de reconsidérer sa position. « Conakry à lui seul a 2 millions de maisons construites, cela je ne parle même pas de la population qui y habitent. Alors, peut-on nous dire que la Basse côte est moins peuplée que la Haute Guinée ? Par quel miracle ? S’ils nous parlent de mines et autres… Boké et Kindia font partis des zones minières. Qu’ils arrêtent », a insisté Abdoulaye Kourouma.

Malgré tout cela, le candidat du RRD reste confiant et croit en ces chances. Pour lui, rien de tel ne pourra l’empêcher de briguer la magistrature suprême le 18 Octobre 2020. « Moi, je ne suis pas candidat d’une région, je suis candidat de la jeunesse guinéenne et du peuple de Guinée. Le problème de cette affaire de communauté, c’est entre Cellou Dalein et Alpha Condé. Moi, je suis guinéen tout court et candidat des Guinéens. J’ai 60 voire 70% de chance de remporter cette élection », espère Abdoulaye Kourouma.

Il faut rappeler que la région administrative de Kankan détient le plus grand nombre d’électeur, soit 22% de l’électorat national.

Moise Rama Fils.