Covid-19 : Le Collectif des Personnels Impliqués annule sa manifestation de ce jeudi

0
254

Conakry-Guinée: L’annonce a été faite ce mercredi par les responsables de ce collectif à l’occasion d’un point de presse animé ici même à Conakry. Le refus de la Mairie de Kaloum est évoqué comme la raison principale de cette annulation.

Le personnel soignant impliqué dans le traitement de la COVID 19 a finalement décidé de sursoir à cette manifestation à cause de la non autorisation des autorités communales de Kaloum. Même si, c’est un droit constitutionnel. Ils accordent disent ils, un délai supplémentaire pourvu que leur revendication tombe dans les bonnes oreilles, nous indique Dr KABA Keita, coordinateur de ce collectif.

« La mairie de Kaloum n’a pas accepté notre manifestation de la rue, nous allons rester légaux. Nous exhortons nos administrateurs, nos gouvernants de bien prendre au sérieux ces revendications parce que nous sommes résolument engagés à atteindre nos objectifs. Aujourd’hui on les a donnés le temps comme ils ont dit qu’ils vont remonter nos revendications au conseil interministériel. Dr Sakoba lui-même l’a dit et Monsieur le ministre conseiller au ministère de la santé a bien voulu se rajouter à lui…. qu’ils vont tirer au clair au conseil interministériel. Mais nous réitérons que nous aurons nos primes parce que cela été annoncé. Si réellement les actions gouvernementales sont légitimes, les déclarations sont claires. Nous allons revenir encore vers eux vue qu’on a donné des éléments de preuves>> explique le coordinateur

Poursuivant son intervention le coordonnateur lance un appel à ses collègues de l’intérieur du pays à rester dans l’esprit du collectif.

« Nos collègues qui ne sont pas là qui sont à l’intérieur du pays dans les 18 centres épidémiologiques et ceux qui sont dans les autres centres, c’est pour dire qu’on donne le temps à ces autorités pour qu’elles reviennent très rapidement sur notre affaire de primes>> a -t-il souligné

A l’image des cadres de certaines structures publiques qui ont bénéficié les primes d’accompagnement, les personnels soignants du COVID19 réclament eux aussi, les primes d’encouragement, a laissé entendre Kaba Keita.

Oumar Camara