L’attaque du siège des NFD : le président du parti accuse les militants de l’UFDG, Mouctar Diallo invite à la retenue

0
134

Conakry-Guinée: Après l’attaque contre son siège hier Mercredi, Mouctar Diallo sort de son silence. En campagne électoral depuis pita, Le Ministre de la jeunesse condamne cette agression qu’il qualifie de provocation.

Des personnes blessées ou encore des dégâts matériels importants. Le président des NFD, Nouvelles Forces Démocratiques, se veut pacifique après l’ agression qui a visé ce mercredi ses militants au siège de son parti. Contacter ce jeudi 15 octobre 2020 par nos confrères du site internet, Guinéenews, le Ministre de la jeunesse appelle d’abord sa base au calme avant de lancer une invite à ses militants de ne pas répondre à la provocation.

« Ce qui est urgent, c’est de s’occuper des blessés et de chercher à réparer les dégâts. Pour les autres aspects, on verra. En ce qui nous concerne, nous n’allons pas répondre à l’agression. Nous restons sur notre ligne de conduite qui est d’œuvrer pour la consolidation de la paix, l’unité nationale, la démocratie et l’Etat de droit. Des éléments sans lesquels nul ne peut rien faire », a laissé entendre Mouctar Diallo.

Et d’ajouter « Nous sommes contre toute forme de violence quelle que soit l’origine ou quel que soit l’auteur. C’est pourquoi nous appelons à l’apaisement et au calme pour que les élections se passent dans les meilleures conditions ».

Par ailleurs le leader attribue cette agression aux militants de l’UFDG car selon lui, la planification a été faite par certains responsables de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée. « Il y a quelques jours, des informations concordantes nous sont parvenues, nous informant des attaques contre nous. Non seulement à Conakry, mais aussi à l’intérieur du pays. Nous avons même été informés d’une réunion de hauts responsables de l’UFDG qui planifiaient des attaques contre nous », raconte, Mouctar Diallo. Malgré cette annonce face à laquelle, le Président des NFD dit avoir toujours appelé à la retenue.

 Saloum Condé

.