Guinée: Dr Sékou Goureissy Condé appelle les candidats à l’apaisement

0
194

Conakry-Guinée: C’est devant la presse ce jeudi, que Dr Sékou Koureissy Condé , Président de l’Alliance pour le Renouveau National (ARENA) a appelé les candidats à la présidentielle à l’apaisement.

C’est par un appel au calme et à la responsabilité en cette période de campagne électorale, que le Président de ARENA s’est adressé aux candidats en lice pour la présidentielle.

L’ancien Médiateur de la République estime que, l’enjeu de l’élection présidentielle à la quelle s’apprête à vivre la Guinée n’est pas forcement la victoire d’un candidat sur un autre.

Après avoir fait l’analyse de toutes les violences enregistrées dans le pays à l’occasion de cette campagne électorale, le Président du parti ARENA appelle les candidats à l’apaisement.

« La date du 18 Octobre n’est pas la fin de la Guinée, n’est pas la fin du monde. Il y’aura d’autres élections, il y’aura d’autres échéances. La victoire de la Guinée, c’est d’appeler chaque citoyen à voter en âme et conscience et de considérer qu’il n’ya pas une Guinée duale, il n’ ya pas une Guinée pour une communauté, contre une autre communauté. D’interpeler les guinéens sur l’étendue du territoire que les minorités territoriale, je veux parler des Malinké qui se trouveraient en Moyenne Guinée ou les Peuls qui se trouveraient en Haute Guinée ou les guinéens de la Foret qui se trouveraient en Basse Cote en cette période d’élection, ils sont chez eux » mentionne l’ancien médiateur de la République.

Face à la montée en puissance des discours communautaires, Sékou Koureissy Condé invite la classe classe politique à privilégier la nation.

La position du président de ARENA est désormais connue. A moins de 3 jours de la Présidentielle, Sékou Koureissy Condé annonce son soutien à Alpha condé. Un soutien qui se matérialise par des consignes de vote indiqué à ses militants en faveur du candidat Alpha Condé pour un premier mandat de la 4ème République dit-il.

« Même à partir de ce moment là, surtout avec ça, nous allons continuer le combat pour trouver une large majorité de guinéens, une majorité de paix pour que le guinéen puisse se focaliser sur des questions de développement et abandonner les questions de positionnements politiques et ethniques » , précise l’ancien Ministre de l’intérieur sous l’ère Conté

Selon Sékou Koureissy Condé, la question de troisième mandat n’est pas à l’ordre du jour au sein de sa formation politique. Cet ancien membre du CNT reconnaît la nouvelle constitution. Une constitution très controversée par les adversaires politiques du président condé ainsi que la société civile.

«Moi je pense que j’aurai été incohérent en me présentant à ses élections présidentielles. Posez la question à ceux qui sont candidats, pas moi. Quand tu es candidat dans un cadre juridique déterminé, c’est que tu es d’accord avec le contenu de ce cadre juridique. Aujourd’hui, on ne parle plus de troisième mandat, mais on parle de qui va voter pour qui ? Parce que ceux qui se sont battus contre ce troisième mandat ou même contre cette constitution, sont candidats. Je le respecte car c’est une grande responsabilité et je sais que ça n’a pas été facile. Je pense que le souci c’est d’espérer jusqu’à la dernière minute que ce pays peut organiser des élections justes et transparentes, nous nous battons dans ce sens », a laissé entendre, le Président de l’ARENA.

Selon, le Président de l’Alliance pour le Renouveau National (ARENA), il n’est jamais trop tard pour parler de la paix. Une façon pour lui de répondre à ceux qui qualifient sa sortie médiatique dit-il, de tardive.

Moise Rama Fils