Guinée : « Ce qui se passe sur internet est le résultat d’un laisser-aller du gouvernement » (ABLOGUI)

0
444

Conakry, Guinée : la connexion internet est très faible ou n’existe pas tout simplement chez certains fournisseurs. Selon les informations données ce vendredi 23 octobre par l’Association des Bloggeurs de Guinée (ABLOGUI), la connexion a été tout simplement coupée.

Mamadou Alpha Diallo, président de cette organisation déplore cet état de fait et martèle que couper l’internet ne résout pas les problèmes du pays.

« Nous ne savons pas exactement pour le moment les raisons officielles de cette coupure, même si pour nous, on ne peut pas déconnecter cela du contexte guinéen qui est un contexte électoral. Avec ce contexte-là, nous nous faisons un lien entre cela et cette coupure » déclare-t-il

Le Président de l’Association des Bloggeurs de Guinée soutient que la coupure de l’internet ne doit pas être un outil pour l’Etat dans le cadre du maintien d’ordre en lieu et place des lois sur la cyber-sécurité.

«Mais au-delà de tout cela, il ne faut pas que le gouvernement utilise des techniques de hors la loi pour soi-disant maintenir l’ordre. Ce qui se passe sur internet est en réalité le résultat du laisser-aller total qui est imputable au gouvernement. Nous avons une loi sur la cybersécurité qui a fixé des dispositions et qui sont claires. Mais ce gouvernement est censé mettre en œuvre et l’appliquer. En réalité, lui-même (Gouvernement ndlr) est spectateur car parfois même certains proches font la même chose sur le net » révèle Mamadou Alpha Diallo.

 Autres conséquences de la coupure de l’internet sont révélées par Mamadou Alpha Diallo, il estime que cette situation est inacceptable.

«En fait, il ne faut pas couper l’internet, couper l’internet n’est pas une solution. Il faut savoir qu’internet n’est pas seulement les réseaux sociaux, il y a des activités économiques ou il y a des gens qui dépendent de ça en gagnant leur vie. On ne peut pas avec une facilité extraordinaire se lever un beau matin couper internet et dire que c’est lié à une situation du pays. Pour moi, cela pourra même être inacceptable surtout qu’on a des outils pour empêcher tout ce qui s’est passé» mentionne-t-il

Face à la situation, l’ABLOGUI, à travers son président, demande aux citoyens de documenter cette coupure d’internet en utilisant des outils adaptés afin de mesurer leur connectivité.

Dans un message, la société orange Guinée affirme qu’un incident a é été constaté sur ses sorties à l’international qui impacte plusieurs de ses services. Tout en s’excusant, la société de téléphonie annonce que des investigations sont en cours. 


Moïse Rama Fils