Recours à la Cour Constitutionnelle : « Les recours qui sont déposés ne sont fondés sur aucune preuve et sur aucune justification » (Rpg arc-en-ciel)

0
291

Conakry-Guinée : Après la proclamation provisoire des résultats du scrutin du 18 octobre par la CENI, les regards sont désormais tournés vers la Cour Constitutionnelle pour valider ou non les chiffres qui donnent une nette avance au président sortant Alpha Condé avec 59,49 %. Déjà, quatre des partis politiques (UFDG, PADES, NGR et PACT) ont déposé leurs griefs au niveau de la seule institution en charge du contentieux électoral.

Le principal parti de l’opposition, l’UFDG, qui est arrivé en deuxième position en obtenant 33, 50%, veut l’annulation des voix de la région administrative de Kankan. Au lendemain de cette requête, la mouvance n’a pas tardé à réagir. Pour Sidiki Touré, responsable en charge de la communication du RPG Arc En Ciel, affirme que la demande du parti de Cellou Dalein Diallo est insensée. « Les gens ont fait des observations, c’est vrai qu’il y a des fous qui ont demandé à ce qu’on annule toute une région. C’est-à-dire que toute la Haute Guinée, Kankan, Kouroussa, Kérouané, Mandiana, la Haute Guinée en un mot. C’est tellement ridicule, tout cela prouve à suffisance que ces gens-là n’ont aucun argument. C’est quelque chose qui est même insensée, même un enfant de dix (10) ans ne peut pas faire une telle demande. C’est pour vous dire qu’ils ne tiennent en rien », argue-t-il.

Face aux requêtes formulées par ces partis de l’opposition, le RPG arc-en-ciel se dit serein par rapport au verdict qui sera donné par la Cour Constitutionnelle dans les jours à venir a déclaré ce responsable de la mouvance. « Nous n’avons aucune crainte, au contraire, nous avons parfaitement et entièrement confiance à la Cour Constitutionnelle. Nous nous estimons que la Cour Constitutionnelle méritera cette confiance que le peuple a placée en elle en disant la vérité. Les recours qui sont déposés nous savons qu’ils ne sont fondés sur aucune preuve et sur aucune justification », a fait remarquer M. Sidiki Touré.

Aux partis politiques, Sidiki Touré les invite à une culture de la paix pour l’intérêt de tous : « Nous, le RPG arc-en-ciel plus notre leader, nous aimons la Guinée. Parce que nous nous disons qu’après tout, nous sommes Guinéens. Il n’y a pas Peulh, Soussou, Malinké ou Forestier, car la Guinée est une et indivisible. Aujourd’hui, la culture de la paix, de la non-violence est une culture qui est ancrée dans l’esprit des militants du RPG arc-en-ciel à travers son leader charismatique le Président. Alpha Condé ».

Il a salué la désolidarisation de quatre partis politiques candidats en lice à la présidentielle de toute manifestation de contestation afin de préserver des vies.

Moïse Rama Fils