Présidentielle 2020/ Réserves de l’Union Européenne : la mission d’observation de la Diaspora Africaine s’étonne

0
312

Conakry-Guinée: Après le Président Alpha Condé, la mission d’observation électorale conjointe de la Diaspora Africaine, condamne la déclaration de l’Union Européenne qui décrédibilise le scrutin du 18 octobre 2020.

C’est à travers une conférence de presse, animée ce jeudi à Conakry, que les membres de cette mission ont condamné les propos de l’UE. Avec étonnement, la mission d’observation de la Diaspora Africaine se dit déçue de ladite déclaration car selon ses membres, seuls les Guinéens ont le droit de contester cette élection.  « Cette déclaration de l’union Européenne est non seulement le fruit de sa volonté de dicter à la Guinée sa façon de gérer ses affaires internes et lui imposer son point de vue mais aussi l’expression de son mépris b et de son manque de considération vis à vis des institutions africaines et des organisations internationales », peut-on lire dans cette déclaration.

Et d’ajouter « L’Union Européenne qu’elle ne détient ni l’exclusivité, ni le monopole des critères d’observation d’une élection. Ces critères font partie des standards internationaux qui sont utilisés par toutes les organisations internationales pour attester de la crédibilité du scrutin Présidentiel du 18 octobre 2020et des opérations post électorales. Cette déclaration est nul et non avenue car on pourrait reprocher à la République de Guinée de n’avoir pas organisé un scrutin crédible, sans tenir compte que ce pays est indépendant, souverain et guidé par un idéal démocratique. »

Saloum Condé