Présidentielle américaine : comment les anciens candidats malheureux ont accepté leur défaite

0
407

George Bush père, Al Gore, John McCain ou encore Hillary Clinton sont passés par là. Aux États-Unis, concéder sa défaite à la présidentielle est un exercice politique en soi. Alors que Donald Trump conteste toujours les résultats de l’élection de 2020, retour sur les précédents discours des candidats malheureux à la Maison Blanche