Urgent/ Feguifoot: Salif Super V et compagnie jugés non coupables

0
288

Conakry, Guinée : Salif Camara  » Super V », Ibrahima Barry  » Blasco  » et Aboubacar Morthon Soumah  ont été acquittés ce lundi 16 novembre par le Tribunal de Première Instance de Kaloum.

Ces anciens responsables sportifs étaient accusés par la Fédération Guinéenne de Football représentée par Mamadouba Antonio Souaré dans une affaire d’abus de confiance et d’atteinte à l’image d’autrui.

La Présidente du tribunal Hadja Mariama Doumbouya a déclaré les prévenus non coupables pour délit non constitué, les renvoi à des fins de poursuite.

Par conséquent, a condamné la partie civile au dépend. Telle est la décision du tribunal. Pour l’heure, la partie civile n’a pas indiquée qu’elle fera appel à cette sentence. Dans tous les cas, elle a dix(10) jours pour le faire.

A la sortie de la sentence du Tribunal de Premier Instance de Kaloum qui venait à peine d’acquitter ses clients,   l’avocat de la défense Me Dinah Sampil a soutenu que la justice n’a fait que dire le droit dans cette affaire.

« On savait tous que Salif Camara « Super V » , Ibrahima  »Blasco » Barry et Aboubacar Morthon Soumah n’avaient rien commis d’infractionnelle. Mais par les rapports de force, malheureusement ils ont subit toute cette procédure en longueur et aujourd’hui heureusement, ça se termine par leur relaxe pure et simple pour délits non constitués » affirme Me Dinah Sampil.

Ses les clients étaient pourtant accusés par la Fédération Guinéenne de Football représentée par Mamadouba Antonio Souaré dans cette affaire d’abus de confiance et d’atteinte à l’image d’autrui.

« Les débats ont prouvé et ont démontré à la barre que rien de tout cela n’en était et que donc le Tribunal n’avait aucun motif de les retenir et de prononcer une quelconque condamnation a leur encontre » précise t-il. L’avocat de la partie civile quand à lui, n’a pas voulu se prêter aux questions des journalistes et un délai dix(10) jours lui ait donné pour relever appel de cette décision du Tribunal.


Moïse Rama Fils, depuis le TPI de Kaloum.