Lutte contre le COVID-19 en Guinée : La majorité des citoyens de Conakry boycotte l’état d’urgence sanitaire

0
286

Conakry-Guinée : Dans la capitale, l’état d’urgence sanitaire, reconduit par le Président Alpha Condé après sa réélection à la tête du pays, est boycotté par les citoyens. Le port de masque, le lavage des mains et la distanciation sociale sont systématiquement négligés.

Dans les lieux publics notamment, les marchés, les restaurants et plusieurs points de rencontres, les mesures préventives contre le covid-19 ne sont plus d’actualité depuis le début de la campagne électorale de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier. Pour de nombreux citoyens, le coronavirus est simplement une farce en Guinée. Selon eux, les responsables qui devraient veiller à l’application des règles sanitaires ont été les premiers à violer les règles de ’état d’urgence sanitaire.

 Reconduire l’état d’urgence revient à politiser le secteur de santé déplore Mohamed Condé.

« Si le Président dit cela tandis qu’il a tenu ici des campagnes et les élections se sont passés, il n’y a pas eu de distanciations sociales ni de précautions prises. Pourtant 70% de la population est analphabète, donc les gens vont prendre cela comme un jeu. Ils s’en fichent pas mal et ce n’est pas leur problème. Celui qui est conscient l’est et celui qui n’est pas conscient se fiche complément. Nous sommes dans un pays où on ignore les choses. Chacun fait ce qu’il veut, c’est le laisser-aller, personne n’applique les consignes », a-t-il insisté.

Quant à Alpha Oumar Diallo, chauffeur de taxi-moto,  pointe aussi du doigt sur les dirigeants. « Si les autorités disent que le coronavirus existe alors même pendant les campagnes électorales, ils  devraient faire respecter les mesures barrières. Mais si cela n’a pas été le cas,  jusqu’à maintenant et qu’ils décident de proroger l’état d’urgence, ça serait impossible. C’est pourquoi moi je n’y crois pas d’ailleurs. Quand tu fais le tour de la ville, c’est seulement dans les supers-marchés, les hôpitaux et certaines pharmacies que tu peux remarquer encore les kits sanitaires et l’obligation de porter les masques, ajoute ce motard.

Il faut une bonne communication au tour du coronavirus afin d’atteindre les objectifs de l’ANSS en pensant à la sécurité sanitaire de la population. Il ne faut pas minimiser les conséquences laissent entendre des citoyens interrogés.

Aissatou Alhassane Diallo