Kankan : Des citoyens se plaignent du service de la protection civile

0
206

Kankan-Guinée : En difficulté matérielle, les sapeurs-pompiers font l’objet de plusieurs critiques ces jours-ci dans le Nabaya. Pourtant, tous les cas d’incendies, de noyades et autres dangers, le service de protection civile est énormément sollicité par les citoyens à Kankan.

Depuis son installation en 2015, le service de la protection civile est dans l’oubliette de nos jours. Seulement avec un camion de secours, l’équipe tente de satisfaire la population, mais la complexité des opérations de secours ces derniers jours dévoile sa faiblesse aux yeux des citoyens qui se plaignent. « Le service des sapeurs-pompiers à Kankan, vraiment dès fois, nous met mal à l’aise par rapport à leurs activités. Dès fois, quand il y a un cas d’incendie et qu’on les appelle, ils se plaignent du manque de carburant ou de l’eau dans la citerne. Cela ne nous satisfait pas vraiment », se plaint Sacho CONDE, citoyen de la ville.

M. Koumandjan Keita aborde dans le même sens : « En réalité, j’entends parler de la protection civile de Kankan, mais sincèrement je ne peux pas dire que ce service existe à Kankan. Il n’y a pas de numéro vert pour les joindre ni de publicité ».

Du côté de la direction dudit service, le commandant Adama Condé remet tout sur le manque matériel indispensable tel que le véhicule, le forage où se ravitailler en eau et tant d’autres.

Toutefois, force est de reconnaître que malgré le manque de matériel, le service de la protection civile à Kankan parvient souvent à réussir certaines opérations urgentes.

Sékou CAMARA