Etats-Unis : Trump admet « la fin du plus grand premier mandat »

0
72

Privé de ses comptes Facebook et Twitter, suspendus temporairement mercredi 6 janvier, le président Donald Trump a été contraint d’envoyer un communiqué de presse. Son texte a été partagé par l’adjoint au chef de cabinet de la Maison-Blanche : « Même si je ne suis pas du tout d’accord avec le résultat de l’élection, il y aura une transition ordonnée. Bien que cela représente la fin du plus grand premier mandat de l’histoire présidentielle, ce n’est que le début de notre combat pour rendre sa grandeur à l’Amérique ».

Il ne condamne donc pas les violences perpétrées au sein du Congrès et il ne reconnaît toujours pas sa défaite, précise notre journaliste du service International, Marie Normand. Il reconnaît juste la fin de son mandat de président, alors même qu’il apparaît isolé sur la scène politique après les émeutes à Washington.

Donald Trump, abandonné par ses alliés

À la Maison Blanche, les démissions se sont succédées avec, notamment, Stephanie Grisham, la cheffe de cabinet de la Première dame, ainsi que Rickie Niceta et Sarah Matthews, deux membres de l’équipe de communication de Donald Trump selon l’agence Reuters. Ce matin, CNN a annoncé la démission de son adjoint à la Sécurité nationale, Matthew Pottinger. Selon plusieurs médias, il y a aussi le conseiller à la Sécurité nationale, Robert O’Brien, qui envisagerait de démissionner, rapporte aussi notre journaliste du service InternationalStefanie Schüler.

RFI