Etat civil : Des extraits de naissance biométrique disponibles dans les communes de Conakry

0
107

Conakry-Guinée : La biométrisation des extraits de naissance a débuté la semaine dernière dans les  différentes communes de Conakry. À l’état civil de  Matoto, Matam et Ratoma, les agents d’enregistrement sont à pied œuvre pour satisfaire les citoyens.

Pour se procurer de ce nouveau document juridique, il faut avoir un reçu bancaire, c’est à dire faire un versement de  60 000 FG à la Banque, avoir un ancien acte de naissance, une copie du passeport ou encore la copie d’une carte d’identité, a expliqué Alhassane Camara, informaticien à l’Etat civil de Matoto. Selon cet agent, les premières impressions sont déjà prêtes. « Les travaux sont à bonne marche. Actuellement, nous sommes sur l’enrôlement des premiers dossiers que nous avons reçus et nous avons fait les premières impressions et maintenant c’est aux citoyens de venir récupérer. Ici, nous sommes à 25 dossiers enrôlés pour le moment et deux ont été imprimés et émissionnés », a-t-il précisé.

Du côté de Matam également, les premières impressions sont déjà délivrer à qui de droit. « Aujourd’hui, on a des extraits qui sont encore en attente, mais qu’on a finalisé, nous avons donné rendez-vous aux propriétaires qui viendront chercher dans les 24h. C’est quand nous avons fait des publications que les gens ont compris que nous avons commencé à délivrer les extraits biométriques. Donc, l’engouement est-là, les gens sont dans le besoin, je crois bien que si cela continue sur cette allure, nous serons débordé dans les jours avenir », s’est réjoui Alpha Oumar Barry, adjoint de l’officier de l’état civil de Matam, avant de faire comprendre l’importance du document aux populations. « Vous devez comprendre qu’il y a trop de faux extraits avec les gens, mais ils ne savent pas. Donc, quand vous avez un extrait biométrique, cela vous permet d’être à l’abri. Si vous avez ça, ce que vous avez une garantie parce que le numéro qui est sur votre acte de naissance est personnelle, vous ne pouvez pas le retrouver avec une autre personne. Et c’est avec cet acte de naissance que vous allez prendre votre carte d’identité biométrique et vous aurez la chance de le faire même avec votre passeport.

D’ailleurs même ceux qui ont leur passeport biométrique, il leur suffit juste de faire une copie du passeport et joindre à l’extrait pour une question de conformité. Quand vous avez cela, vous êtes vraiment sauvés », a-t-il insisté.

Tout comme les précédents, à l’état civil de Ratoma, les citoyens viennent massivement nous confie M. Oumar Bah, responsable du site de Ratoma. « La semaine dernière, nous avons travaillé sur une dizaine de dossiers. Aujourd’hui, nous avons reçu que deux pour l’instant », a-t-il déclaré.

Interrogé sur la question des dossiers à fournir, M. Oumar Bah précise qu’il existe trois volets : le premier est celui du nouveau-né qui est la déclaration, le second est le jugement supplétif pour ceux qui ont perdu leur extrait de naissance et le dernier s’appelle la réinscription pour ceux qui ont leurs anciens extraits.

Aïssatou Alhassane Diallo