Vaccination contre le COVID-19 : l’ANSS annonce la validation du plan stratégique covax

0
86

Conakry-Guinée : L’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) annonce la validation du plan stratégique covax pour la vaccination contre la pandémie de Covid-19 par l’OMS et l’UNICEF. Selon le directeur de cette agence, d’ici fin janvier début février la Guinée recevra sa dose de vaccin contre cette pandémie.

C’est une information que Dr Sakoba Keita a donné ce mardi 12 janvier au cours d’une conférence de presse. « La Guinée s’est inscrit parmi les pays qui souhaiteraient introduire la vaccination anti-covid dans ces stratégies de riposte. Cela s’est matérialisé par l’élaboration en décembre d’un plan covax avec l’appui de l’OMS et l’UNICEF en tête ainsi que les autres partenaires comme l’OIM, CDC bref, tous les partenaires qui sont impliqués dans la riposte en Guinée et d’autres départements sectoriels. Donc, ce plan a été validé et c’est un plan stratégique. On a une très bonne nouvelle de la part de l’OMS et de l’UNICEF qui nous ont annoncé que notre plan covax contrairement à ce qu’on nous avait dit que le vaccin ne pouvait être disponible que vers la fin du 2e trimestre de cette année, ce délai va être raccourci à la fin du mois de janvier début février. Donc, l’OMS, l’UNICEF et le programme élargi de vaccination sont en train de mettre les bouchées doubles pour que ce délai-là raccourci puisse être tenu afin que nous puissions anticiper notre véritable campagne de vaccination avec le vaccin Pfizer », affirme Dr Sakoba Keita.

Séance tenante Dr Sakoba Keita est revenu sur les démarches entreprises pour que d’ici fin juin, les Guinéens puissent recevoir leur dose de vaccin. « Nous sommes en train de négocier avec la Fédération de Russie, l’acquisition de son vaccin pour que nous puissions obtenir une dotation initiale beaucoup plus importante du vaccin Spoutnik afin de vacciner une couche franche de notre population. L’autre voie, c’est la voie de la République populaire de Chine où certains vaccins candidats chinois sont parmi les vaccins candidats les plus avancés pour que nous puissions trouver les voies et moyens pour pouvoir les acheter pour qu’on puisse commencer la vaccination au courant de ce premier trimestre », annonce le Directeur général de l’ANSS.

La Russie a offert récemment une dose de vaccin à la Guinée (55). A date, 25 personnes ont été vacciné par la première dose. Le 19 janvier prochain, les premiers vaccinés vont recevoir la deuxième dose de vaccin.

Oumar Camara