« …des chefs d’Etat africains ont fait quatre ou cinq mandats et sont chouchoutés » (Alpha Condé)

0
1201

Conakry, Guinée : Dans une interview accordée à Libération, le président guinéen, Pr Alpha Condé, dénonce « la démocratie à géométrie variable » en Afrique. Extraits.

Le journal Liberation lui pose la question à savoir : « Vous n’excluez donc pas la possibilité d’un troisième mandat ?

Alpha Condé répond : « Je ne sais pas d’où vient cette obsession sur le troisième mandat en Guinée, quand vous avez des chefs d’Etat africains qui ont fait quatre ou cinq mandats et qui sont chouchoutés. C’est une démocratie à géométrie variable. Et la démocratie, ce n’est pas nécessairement l’alternance. On a vu dans beaucoup de pays ce que ça a donné. Même en France, jusqu’après Jacques Chirac, il n’y avait pas de limitation de mandats. Est-ce que ça veut dire que la France n’était pas une démocratie ? J’ai été opposant pendant quarante-deux ans, j’ai été condamné à mort, j’ai fait de la prison. Je n’ai jamais cédé, et je n’ai jamais utilisé la violence. Pendant tout ce temps, nous n’avons pas jeté une pierre. Aujourd’hui, l’opposition casse les voitures, les maisons… Je n’ai de leçon de démocratie à recevoir de personne. Et je ne vois pas ce qu’il y a de plus démocratique qu’un référendum.

Lire l’intégralité de l’entretien sur Libération