Guinée : Le FNDC déclare « l’assaut final » contre un troisième mandat les 21 et 22 Mars

0
976

Conakry, Guinée : Le Front National pour la Défense de la Constitution appel à nouveau à des manifestations de rues les 21 et 22 mars dans tout le pays pour, dit –il, empêcher la tenue des élections législatives et référendaire par le pouvoir en place.

C’est au cours d’une plénière organisée ce mardi 17 mars au siège du FNDC que l’annonce a été faite dans une déclaration lue par son coordinateur national Abdourahamane Sanoh.

«Le FNDC félicite et encourage l’ensemble des ses antennes de l’intérieur et de l’extérieur mais surtout, tous les Guinéens pour la vaillance et l’opiniâtreté qui ont mis les putschistes sur la selette. Devenue la rusée de monde entier, Monsieur Alpha Condé et son clan d’arrivistes peinent à afficher un semblant de sérénité alors qu’ils sont complètement désemparés. La seule voie pour eux aller vers leur forfaiture demeure la violence en utilisant illégalement les forces de défense et de sécurité. » tance Abdourahmane Sanoh.

Lire aussi : Annulation de la Mission des chefs d’Etat africains : la version du ministre des AE

« Le peuple de Guinée, poursuit-il, est instamment appelé à une mobilisation historique du 21 au 22 mars pour empêcher le coup d’Etat constitutionnel destiné à octroyer un troisième mandat à Monsieur Alpha Condé ».

« Le FNDC tient à rappeler que cette mobilisation du 21 et 22 mars constitue une phase décisive de notre lutte contre le coup d’Etat constitutionnel dont le succès permettra non seulement d’honorer la mémoire des 42 victimes de la répression sanglante de nos manifestations. Mais aussi obtenir la libération des personnes arbitrairement détenues et de récompenser les sacrifices consentis pour l’ensemble du vaillant peuple de Guinée » souhaite Abdourahamane Sanoh.

Moise Rama Fils depuis le siege du FNDC