Défaillances dans la riposte au covid-19 : les médecins sermonnés à Sèkhoutoureyah

0
3245

Conakry, Guinée : Le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, n’a pas porté de gants pour dénoncer les défaillances dans la coordination de la riposte à la pandémie du covid-19 en Guinée.

Dans une rencontre avec les principaux acteurs guinéens de santé impliqués dans la riposte contre la pandémie de l’heure -Ministre de la Santé, ses proches collaborateurs, responsables des services et directeurs d’hôpitaux etc-; Alpha Condé a mis un doigt dans la plaie : la guéguerre entre les différents acteurs, pourtant tous dans la riposte à la pandémie du covid-19.

Alpha Condé a rappelé que la Guinée a gagné des étoiles dans la riposte à Ebola. Tout le monde jurait que le pays allait capitaliser cet acquis pour mieux coordonner la lutte contre le covid-19. Loin s’en faut !

« Vous êtes désunis… Nous ne pouvons rien gagner » regrette le chef de l’Etat guinéen. Prenant l’image d’une troupe de soldats, Alpha Condé dit que le manque d’organisation peut faire perdre la guerre.

Prenant ses responsabilités, le locataire Sèkhoutoureyah dit qu’il ne se laissera guère faire car il a juré défendre les intérêts de ses populations. Et qu’en fin de compte, il sera jugé conformément à ses engagements.

Alpha Condé a demandé à ce que tous les acteurs engagés dans la riposte à cette pandémie taisent les armes de l’égoisme et de la division.

Avant de lever la séance, le président de la République a demandé à chacun de jurer se mettre au service des citoyens et leur santé. Un désavouement qui ne dit pas son nom car ceci prouve que le Serment d’Hypocrate n’a pas été mis au devant des préoccupations actuelles.

Le DG de l’ANSS, Dr Sakoba Keita, jurant, a promis « enterrer la hache de guerre et mettre fin à la dictature » dont on lui reproche.

Le ministre de la Santé, Médecin Colonel Rémy Lamah, a juré sur son serment d’officier militaire, oeuvrer pour la santé des Guinéens.

La Guinée enregistre aujourd’hui 71 contaminations au covid-19 et la désorganisation dans la coordination de la riposte à cette pandémie laisse pantois le citoyen lambda. Les critiques fusent de partout sur les réseaux sociaux pour tancer la riposte de la Guinée contre ce tueur invisible qui met à rude épreuve les systèmes sanitaires les plus modernes dans le monde entier.

L’OMS, à travers son directeur général, a invité l’Afrique à se préparer au pire avec l’évolution fulgurante de la contamination au covid-19 dans le monde. Les systèmes de santé sont obsolètes, déjà mis à rude épreuve, en Afrique de l’ouest surtout, par l’épidémie Ebola qui a endeuillé plus de 11 mille morts.