Le FNDC doit-il disparaître? Réactions croisées de deux rivaux

0
1001

Conakry, Guinée : Après la proclamation des résultats définitifs du référendum conditionnel ce vendredi par la Cour Constitutionnelle, les réactions n’ont pas tardé des deux cotés (FNDC et Mouvance).

Si le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) estime que le combat est loin d’être terminé, le parti au pouvoir quand à lui pense que si le front anti reforme constitutionnel se bat pour le peuple, il doit se plier a la volonté populaire issue des urnes.

Notre rédaction a joint deux responsables de chaque bord ce samedi 04 avril.

« Comment est-ce que nous pouvons reconnaître un tel résultat si nous ne reconnaissons pas cette cour constitutionnelle qui les proclament » s’est ainsi exprimé Oumar Sylla alias Foniké Mangué.

« Nous sommes entrain de mettre tout en mouvement, surtout sur le plan international. Qu’il soit à travers la CEDEAO, l’Union Africaine, l’union Européenne, toutes institutions convergent au même lieu pour dire que Monsieur Alpha Condé doit respecter la constitution et la volonté de son peuple » indique t-il.

D’autres stratégies sont en cours de planification par le FNDC après la pandémie du COVID-19 en Guinée, afin de toujours mener la lutte que certains de la mouvance estiment perdue d’avance. C’est le cas du Directeur de la cellule de communication du RPG Arc En Ciel Sidiki Touré.

« Le FNDC avait échoué depuis le début de son combat parce que les membres se sont battus pour une cause qui n’était pas encore connue, qu’eux même ne connaissaient pas. Ils se sont battus contre quelque chose qu’ils n’avaient pas vu, ni maîtrisé ». D donc, l’échec a commencé depuis là. Je pense que le FNDC, s’ils sont vraiment des patriotes doivent disparaître et rejoindre la mouvance » invite ce membre RPG Arc En Ciel.

Poursuivant, Sidiki Touré soutien que le combat du FNDC n’a plus de sens.

Sauf qu’Oumar Sylla Sylla Foniké Mangué dit le contraire.

Nous ne sommes pas maintenant éloignés de la victoire finale…, la victoire finale est de mettre Monsieur Alpha Condé hors d’état de nuire. Mettre tout en place pour déloger Monsieur Alpha Condé der façon définitive pour haute trahison parce qu’il a parjuré » menace Oumar Sylla Foniké Mangué.

Mais Sidiki Touré signe et persiste que le combat du FNDC n’a plus de sens. Après le passage du pays à la 4eme République, nul ne pourra empêcher un citoyen comme le Président Condé, de se présenter à une quelconque élection » martèle t- il.

Moïse Rama Fils