Riposte au Covid-19 : les sociétés GI et CIMAF offrent un milliard GNF à l’ANSS

0
1089

Conakry, Guinée : Les sociétés de ciments installées en Guinée, à savoir la Guinée d’Industrie (GI) et les Ciments d’Afrique (CIMAF), se donnent les mains pour contribuer à la riposte contre le nouveau coronavirus-covid-19 en Guinée. L’enveloppe est d’Un milliard de francs guinéens.

Le chèque a été remis ce matin à l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS) lors d’une cérémonie en présence de ses responsables et cadres.

Pour les donateurs, c’est suite à l’appel du gouvernement que les deux sociétés (CIMAF et GI) ont souhaité signifier leur implication dans la lutte contre la pandémie en apportant leur contribution.

« Ce don va dans la droite ligne des contributions que le gouvernement a demandé aux différentes sociétés de la place. Parce que nous estimons que le Coronavirus est une pandémie qu’il faut combattre à tou titre et pour la combattre, il faut de grands moyens. Nous savons que l’ANSS a des besoins, raison pour laquelle nous (GI et Cimaf ndlr), avons décidé de donner 1.000.000.000 GNF (un milliard francs guinéens) pour les aider à trouver tout ce qui est matériels et besoins sanitaires pour les différents malades » a déclaré Boubacar Touré, Directeur Général de CIMAF ( Ciment de l’Afrique) au nom des donateurs.

M; Touré rassure également que tous les travailleurs des deux entreprises productrices de ciment sont déjà en possession de toutes les protections appropriées dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.

«C’est légendaire chez nous, nous utilisons déjà les masques. Depuis cette pandémie, nous avons fait des achats et chacun des travailleurs a reçu un paquet de masque afin de distribuer à toute la famille à la maison. Parce que nous sommes certains que la santé des travailleurs dépend d’abord de la santé de la famille. Donc, ceci est tombé dans de bonnes oreilles et nous n’allons pas nous limiter à cela. C’est une chose que nous allons réitérer de temps en temps » promis ce responsable du CIMAF.

Pour sa part, le Directeur Général Adjoint de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, Dr Bouna Yattassaye, a remercié les donateurs pour leur contribution face à la lutte engagée contre la pandémie en République de Guinée. Faisant ainsi suite à l’appel lancé par le gouvernement guinéen.

«Nous disons merci à CIMAF et GI et nous rassurons tous ces donateurs que tous les dons qui ont été faits vont être correctement utilisés car la redevabilité, nous y tenons. A la fin de cette lutte, nous produirons des rapports que nous adresserons à chaque donateur et seront rendus publics pour tous » affirme-t-il.

« Quand on vous donne des fonds, vous êtes obligés de les gérer correctement. C’est ce qui encouragera les autres aussi à suivre les pas. Ce milliard de franc guinéen peut servir à plusieurs choses dont l’achat des kits de prévention, des masques de fabrication locale qu’on doit distribuer à la population. Ce fonds pourra servir aussi à acheter les intrants pour les centres de prise en charge, acheter aussi des vivres pour la restauration pour ceux qui sont dans les hôpitaux » explique le DGA de l’ANSS.

L’ANSS et les deux sociétés donatrices (CIMAF et GI) n’ont pas manqué dans leur communication de rappeler les des gestes barrières à l’ endroit de toute la population.

Selon l’ANSS, 𝐀 𝐥𝐚 𝐝𝐚𝐭𝐞 𝐝𝐮 mardi 22 𝐚𝐯𝐫𝐢𝐥, 73 𝐧𝐨𝐮𝐯𝐞𝐚𝐮𝐱 𝐜𝐚𝐬 𝐚𝐮 COVID-19 𝐨𝐧𝐭 𝐞́𝐭𝐞́ 𝐜𝐨𝐧𝐟𝐢𝐫𝐦𝐞́𝐬 en Guinée. Ceci porte à 761 cas confirmés dont 591 hospitalisés et 164 guéris.

Moise Rama Fils